Politique Tout voir

Secteur de la santé : Akhannouch annonce un big bang

Secteur de la santé : Akhannouch annonce un big bang

Le Chef du gouvernement a annoncé une série de réformes pour le secteur de la santé à l’occasion de son passage au Parlement, lundi. 

Alors que le chantier de la généralisation de la couverture sociale avance à grand pas, avec la perspective d’une hausse de la demande pour le secteur de la santé, Aziz Akhannouch a fait une série d’annonces lundi, anticipant ce flux de sollicitations pour le secteur et indiquant que la réforme de la santé est une condition importante pour la réussite de la généralisation de la couverture sociale. 

Une Autorité de la santé

Le chef du gouvernement a présenté une série de projets de loi en cours pour concrétiser une nouvelle distribution géographique de l’offre de soins pour chaque région du Royaume. Objectif : augmenter l’offre de soins.Cette nouvelle carte a également pour but de faciliter le parcours du patient et la prise en charge des accompagnateurs. 
Cette réforme a également pour ambition de généraliser le rôle du «médecin de famille» à tous les Marocains. 
Pour piloter ce projet, une Autorité de la santé sera créée afin de réguler l’accès aux soins et évaluer la qualité des prestations des services de santé délivrées dans le cadre de la généralisation de l’AMO. Cette institution aura également pour but de garantir la pérennité de la stratégie nationale de la santé. 

Agence nationale des médicaments et des produits médicaux 

Akhannouch a également annoncé la création future d’une agence nationale des médicaments et des produits médicaux. Cette agence jouira de l’indépendance financière et administrative et aura, entre autres rôles, le développement de la politique pharmaceutique du Royaume pour garantir la souveraineté du Royaume en matière de traitements et produits pharmaceutiques.

Agence nationale pour le sang 

Autre annonce de Akhannouch : Une agence nationale pour le sang, dans les plus brefs délais. Il s’agit de garantir l’autosuffisance du Royaume en sang et dérivés afin que ce service demeure public et ne soit exercé que par les organismes rattachés au ministère de la Santé.

 

A.H.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 01 Juillet 2022

Refonte du système de santé: «La Haris tracera le cap sur le moyen et long terme»

Vendredi 01 Juillet 2022

La société israélienne I.M.S Ovadia Group Ltd va construire des établissements hospitaliers au Maroc

Mercredi 29 Juin 2022

France: Une femme pour la première fois à la tête de l’Assemblée nationale

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required