Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Baraka opte pour une titrisation des arriérés de la TVA...

Baraka opte pour une titrisation des arriérés de la TVA...

Lundi 29 Avril 2013 Par Laquotidienne

Le ministre de l'Economie et des Finances, Nizar Baraka, a annoncé, aujourd’hui à Skhirat, une possible transformation des arriérés de la TVA sous forme de titres négociables, ce qui va permettre d'injecter 13 milliards de dirhams dans l'économie nationale. 

"Le ministère est en train de travailler pour que cette décision se fasse le plus tôt possible", a précisé le ministre lors d'une conférence de presse organisée en marge des Assises nationales sur la fiscalité. Cette titrisation pourrait intervenir "cette année", si les conditions propices sont réunies. Selon lui, cette opération est "un moyen d'apporter la financiarisation nécessaire, vu la situation économique et les problèmes de trésorerie des petites et moyennes entreprises".

... Le patronat fustige le système fiscal

Le système fiscal actuel est "inéquitable et entaché par plusieurs insuffisances", selon la présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc. Miriem Bensalah rappelle que 80% de l’IS sont générés par seulement 2% des entreprises et 73% de l'IR proviennent des seules retenues sur les salaires, tandis que les deux tiers des sociétés déclarent un déficit chronique. Selon elle, le caractère "inéquitable" de la fiscalité est imputable à l'économie informelle "qui nourrit le fléau de la concurrence déloyale, plombe la compétitivité des entreprises" et pénalise les sociétés qui optent pour la transparence. "L'Etat doit prendre ses responsabilités dans ce sens en s'attaquant avec discernement à cet informel qui s'est institutionnalisé et qui menace les fondements de notre tissu économique et politique", conclut-elle

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Partage RéSEAUX SOCIAUX

Autres Articles