Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Contribution libératoire : 8 Mds de DH encaissés…

Contribution libératoire : 8 Mds de DH encaissés…

Jeudi 18 Decembre 2014 Par Laquotidienne

 

Contrairement aux doutes qui ont subsisté lors du lancement de l’opération d’amnistie fiscale et de change, les personnes domiciliées au Maroc, coupables d’infractions fiscales et de change, au titre d’avoirs immobiliers ou financiers détenus illégalement à l’étranger, répondent favorablement à la main tendue par le gouvernement.
«Au 11 décembre, le montant global des rapatriements s’est élevé à 8 Mds de DH», nous a affirmé Jawad Hamri, DG de l’Office des Changes, lors d’une table-ronde organisée ce matin par Finances News Hebdo dans ses locaux, et à laquelle a participé Idriss Maghraoui, Directeur exécutif du Groupe Attijariwafa bank. «Nous espérons atteindre 10 Mds de DH d’ici la fin de l’année», souligne Hamri.
… Date butoir, le 31 décembre…
Ceux qui espéraient une prolongation des délais peuvent déchanter. «La date butoir pour procéder aux déclarations est maintenue au 31 décembre», confirme Hamri. Plus que quelques jours donc pour entrer dans la légalité.
Cette opération est donc en soi une vraie réussite, puisque le gouvernement pourrait récolter le double du montant sur lequel il tablait. Et il aurait même pu avoir davantage si les délais actuels étaient prorogés. Parce que le temps aidant, et avec la communication et les garanties de confidentialité qui accompagnent la contribution libératoire, plusieurs personnes ont pris conscience de l’énorme opportunité qui leur était offerte.

 
… Rush dans les banques
C’est ce qui explique d'ailleurs le rush dans les principales banques de la place ces derniers jours. «Chez Attijariwafa bank, un dispositif spécial et complet a été mis en place : les canaux de contact et de prise en charge de la clientèle ont été segmentés et nos experts accompagnent, conseillent et orientent les clients dans le cadre de cette opération», relève Maghraoui, non sans préciser que «ces derniers jours, nos agences ont enregistré une demande croissante et les ressources mobilisées sont obligées de travailler tard pour traiter et finaliser les dossiers».
Retrouvez tous les détails de cette opération dans l’édition de Finances News Hebdo du 25 décembre.

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Partage RéSEAUX SOCIAUX

Autres Articles