Plus d'infos Tout voir

Covid-19: Le Royaume-Uni retire tous les pays de sa "liste rouge" de voyageurs

Covid-19: Le Royaume-Uni retire tous les pays de sa "liste rouge" de voyageurs

Plus aucun pays ne figurera sur la "liste rouge" des voyageurs au Royaume-Uni à partir de mercredi à quatre heures, alors que les inquiétudes concernant l'importation de cas d'Omicron s'estompent, a indiqué mardi le ministre de la Santé, Sajid Javid.


Etant donné que le nouveau variant est déjà bien implanté dans le pays, puisqu'il représente déjà le tiers des nouvelles infections à Londres, Javid a a annoncé la fin de la quarantaine obligatoire dans les hôtels pour les personnes arrivant de certains pays d'Afrique australe, soulignant que l'obligation de se faire dépister avant le départ reste en place.

Tous les voyageurs arrivant au Royaume-Uni pourront s'isoler chez eux. S'ils sont doublement vaccinés, ils pourront sortir après un test PCR négatif effectué dans les deux jours qui suivent leur arrivée. Dans le cas contraire, ils devront rester chez eux pendant 10 jours et subir un test avant le deuxième jour et un autre le huitième jour ou plus tard, a précisé le ministre. La liste rouge a été levée fin octobre, mais après la découverte du variant Omicron en Afrique du Sud, 11 pays, essentiellement d'Afrique australe, y avaient été réinscrits.

La propagation d'Omicron au Royaume-Uni a été rapide. L'Agence britannique de sécurité sanitaire a relevé lundi que le nombre de cas confirmés du variant dans le pays était de 4.700. Dimanche, le premier ministre Boris Johnson avait mis en garde contre un raz de marée de contaminations au variant Omicron, annonçant dans la foulée une campagne de rappel vaccinal massive pour freiner sa propagation.

La campagne, intitulée "Get Boosted Now", vise à offrir un vaccin anti-Covid de rappel à chaque adulte éligible d'ici la fin du mois. Pour atteindre cet objectif, Johnson a indiqué que le système de santé britannique (NHS), avec l'aide de l'armée, offrira des vaccins à 18 millions de personnes en 18 jours.

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 10 Mai 2022

Covid-19 : La transmission du virus "faible à très faible" dans différentes régions du Maroc

Vendredi 06 Mai 2022

Covid-19 : Risque confirmé pour les femmes enceintes non vaccinées

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required