Plus d'infos Tout voir

Justice : Rabat et Ouagadougou signent 3 conventions

Justice : Rabat et Ouagadougou signent 3 conventions

Le Maroc et le Burkina Faso ont signé, lundi à Ouagadougou, plusieurs conventions destinées à renforcer leur coopération bilatérale en matière judiciaire.

Signées par le ministre de la Justice, Mohamed Aujjar (photo), et le ministre burkinabè de la Justice, des Droits humains et de la Promotion civique, Garde des Sceaux, Bessolé René Bagoro, ces trois conventions portent sur la coopération judiciaire en matière civile, commerciale et administrative, ainsi que sur l’entraide judiciaire en matière pénale et l’extradition en vertu de laquelle les deux pays échangeront les personnes ayant commis des actes répréhensibles dans chacun des deux pays.

A l’issue de la cérémonie de signature, Bagoro a exprimé sa satisfaction de la conclusion de ces conventions, affirmant que son gouvernement n’épargnera aucun effort en vue de traduire dans les faits et mettre en œuvre ces accords qu’il a qualifiés de "très importants".

Il a en outre souligné que son pays ambitionne de tirer profit de l’expérience et des avancées réalisées par le Royaume en matière judiciaire ainsi que dans le domaine de la formation, plaidant pour la poursuite de cet élan de coopération entre les deux pays qui sont liés par des relations séculaires.

De son côté, Aujjar a qualifié de "jour mémorable" la signature de ces conventions, tout en appelant à asseoir un cadre de coopération fructueuse et prometteuse entre les deux pays en matière judiciaire.

"Nous sommes animés d’une volonté infaillible de promouvoir nos relations bilatérales dans l’ensemble des domaines de coopération", a indiqué Aujjar qui a entamé, lundi, une visite de travail de trois jours au Burkina Faso.

Il sera reçu par le Premier ministre burkinabè, Paul Kaba Thiéba, le Premier vice-président de l’Assemblée nationale et le ministre d’Etat auprès de la Présidence du Burkina Faso.

La visite du ministre de la Justice sera également couronnée par la signature d’un accord de coopération entre l’Institut supérieur de la magistrature du Maroc et l’Ecole nationale de l’administration et de la magistrature du Burkina Faso.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 18 Octobre 2021

Le ministère public présente le guide de la "Kafala" des enfants abandonnés

Jeudi 14 Octobre 2021

Liban: Six morts dans une manifestation contre l'enquête sur l'explosion au port de Beyrouth

Lundi 27 Septembre 2021

Affaire Brahim Ghali: L'ex-cheffe de la diplomatie espagnole entendue par la justice en octobre

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required