Société Tout voir

BF Influence le club célèbre «Les femmes influentes à l’ère du digital»

BF Influence le club célèbre «Les femmes influentes à l’ère du digital»

«Femmes inspirantes, influentes, engagées … à l’ère du digital», telle est la thématique de la troisième édition du BF Influence le Club, organisée lundi 7 mars 2022, à la veille de la Journée internationale des droits des femmes.

 

 

Cet événement a été l’occasion d’installer le débat en donnant la parole à des héroïnes inspirantes aux parcours diversifiés. «Nous voulions célébrer cette journée en mettant le focus sur les réalisations de la femme marocaine pour les valoriser et réfléchir comment les mettre en œuvre afin d'impacter le nouveau modèle de développement souhaité par le souverain pour un Maroc prospère», a déclaré Nawal Houti, fondatrice de BF Influence – Le Club. 

Selon Houti, il s’agit de permettre à des femmes qui excellent dans différents domaines comme la politique, l’entrepreneuriat, les médias, la société civile, la médecine ... de partager leurs expériences et de représenter une source d’inspiration pour la jeune génération. 

Lors de cette rencontre, un hommage a été rendu à des femmes exemplaires, qui par leurs exploits, courage et audace ont marqué le paysage économique, politique et social du Maroc. Il s’agit entre autres de Fatima-Zahra Ouriaghli, directrice de publication de Finances News Hebdo, d’Autonews, Laquotidienne, Boursenews, Iktissadkom.ma et vice-présidente du Conseil national de la presse (CNP), Nabila Rmili, maire de Casablanca, Saloua Karkri Belkeziz, présidente Afrique chez INETUM, Mbarka Bouaida, présidente du Conseil régional de Guelmim Oued-Noun, Rajaa Aghzadi, membre de la Commission spéciale pour le nouveau modèle de développement, Rajaa Kantaoui, directrice des Affaires publiques, des Communications et du Développement durable chez Bayer NWC Africa et Khadija Sansar, journaliste et conseillère en communication ayant occupé plusieurs postes dans des départements ministériels.

S'exprimant à cette occasion, Fatima-Zahra Ouriaghli s'est penchée sur l'engagement des femmes dans l'économie marocaine. «Longtemps marginalisées, discriminées, sous-estimées, les femmes n'ont pourtant jamais arrêté de se battre pour faire entendre leur voix et surtout s'imposer en tant que force économique au service du développement citoyen». 

Et de poursuivre : «l'ère du digital à laquelle nous nous trouvons n'y change rien, bien au contraire, le numérique reste un outil dont elles ont su parfaitement s'approprier pour en faire un véritable allié au service de leurs différents engagements qu'ils soient professionnels et/ou citoyens, pour devenir encore plus inspirantes et plus influentes».

Rappelons que le BF Influence le Club, inauguré le 16 décembre dernier, ambitionne de stimuler et développer une conception entreprenante et humaniste de la créativité marocaine à travers la convergence des intelligences et des compétences.

 

M. A. O.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 21 Fevrier 2024

Autonomisation des femmes : Plus de 80.000 bénéficiaires du programme «Gissr»

Jeudi 15 Fevrier 2024

VIDEO. Tribunal de 1ère Instance d’Aïn Sebaâ : L’unité de prise en charge des femmes et enfants victimes de violences fait peau neuve

Lundi 18 Decembre 2023

La 21ème campagne nationale de lutte contre la violence à l’égard des femmes et des filles fédère plus de 1.900 acteurs

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required