Société Tout voir

Covid-19. Vaccination : Vite, le variant Delta fait des petits !

Covid-19. Vaccination : Vite, le variant Delta fait des petits !

Le Maroc vaccine à tour de bras. Au 29 octobre 2021, un total de 24.177.909 personnes ont été vaccinées, dont 22.012.820 sujets ayant reçu leur deuxième dose et 1.372.951 doses de rappel injectées.

 

Après une période où la campagne de vaccination semblait tourner au ralenti, les choses se sont accélérées à la faveur de la mise en place du contesté pass vaccinal.

Cette décision, largement soutenue par les professionnels de la santé, a en effet eu l’effet escompté par les autorités, poussant notamment les réfractaires au vaccin à aller prendre leur première dose, sur fond de vives de tensions et clivages au sein de la société.

Néanmoins, avec le recul, le gouvernement a-t-il eu raison de rendre obligatoire le pass vaccinal, même si il constitue une entorse à nos libertés individuelles ?

D’un point de vue purement sanitaire, nous sommes tentés de répondre par l’affirmative. Certes, la situation épidémiologique s’est considérablement améliorée au Maroc, mais les autorités craignent, d’abord, un afflux de malades graves dans les hôpitaux et une hausse des décès.

Comme le confirme le Pr Saïd Motaouakkil, anesthésiste - réanimateur et membre du Comité national technique et scientifique, «différentes études ont montré que la mortalité est de 99% chez les patients non-vaccinés contre la Covid-19. De même, la mortalité est 11 fois supérieure chez les sujets non-vaccinés et 10 vont présenter une forme grave de la maladie».

Ensuite, le gouvernement applique à fond le principe de précaution pour éviter une nouvelle vague épidémique.

Il faut savoir que certains pays, comme notamment la Russie, connaissent une flambée épidémique dévastatrice, avec une hausse considérable des contaminations et décès. Globalement, les contaminations sont en hausse en Europe.

Enfin, il faut vite immuniser la population marocaine qui ne l’est pas, puisque le virus continue à muter. Un sous-variant (AY.4.2) du variant Delta est apparu et inquiète.

La contagiosité de cette lignée AY.4.2 du variant Delta du coronavirus, de plus en plus présente dans les contaminations la Covid-19, est surveillée de près par la communauté scientifique.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, «une augmentation de la transmission de la séquence AY.4.2 est observée depuis juillet».

La lignée comporte trois mutations supplémentaires par rapport au variant Delta original, dont deux sur la protéine spike, la partie du virus qui s'accroche aux cellules humaines.

Des séquences AY.4.2 ont été téléchargées dans la base de données mondiale GISAID depuis 43 pays, indique l’OMS, qui précise que 93% provenaient du Royaume-Uni.

Dans ce pays, une augmentation graduelle dans la proportion de nouveaux cas est constatée : cette lignée représentait 5,9% de tous les cas de variant Delta signalés au Royaume-Uni durant la semaine commençant le 3 octobre.

"Des études épidémiologiques et en laboratoire sont en cours" pour établir si AY.4.2 est plus contagieuse ou affaiblit les anticorps, note l'OMS.

Compte tenu de tous ces éléments, ce sacrifice supplémentaire demandé aux Marocains, à travers le pass vaccinal, se justifierait. Il pourrait être le tout dernier pour la route… vers l’immunité collective et la vie (presque) normale.

 

D. W.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 09 Aout 2022

Covid-19 : 191 nouveaux cas ce mardi 9 août au Maroc

Mardi 09 Aout 2022

Le ministère de la Santé annonce la fin de la deuxième vague Omicron au Maroc

Lundi 08 Aout 2022

Covid-19 : 74 nouveaux cas ce lundi 8 août au Maroc

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required