Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Vaccination au Maroc : Le pass vaccinal ne serait pas de trop pour contenir la Covid-19

Vaccination au Maroc : Le pass vaccinal ne serait pas de trop pour contenir la Covid-19

Dimanche 12 Septembre 2021 Par Laquotidienne

 Par Abdelhak Najib Écrivain-Journaliste
 
Face aux retards dans les campagnes de vaccination anti-Covid-19, face aux hésitations et autres réticences de la part de plusieurs groupes et associations américains, face au travail de sape opéré par des élus qui encouragent les citoyens à ne pas se faire vacciner, le président américain a procédé à la mise en place de nombreuses mesures rendues publiques lors de son discours du 9 septembre 2011. 

Joe Biden a signé un décret obligeant les quelque 4 millions d’employés fédéraux à se faire vacciner, sans contrainte désormais de se soustraire régulièrement à des rests. Sont également concernés les salariés de sous-traitants travaillant avec les agences fédérales. La vaccination devient aussi obligatoire pour les deux tiers des salariés des secteurs publics et privés. Sans oublier que La Maison Blanche avait déjà imposé la vaccination aux militaires et au personnel de maisons de retraite recevant des subventions fédérales, ce qui a donné des résultats encourageants allant dans le sens d’une vaccination générales pour plus de 300 millions d’Américains qui payent un lourd tribut à une pandémie qui a déjà touché plus de 41 millions d’Américains faisant plus de 660 000 morts.  En ce qui concerne le secteur privé, le ministère du travail va instaurer l’obligation de se faire vacciner ou d’effectuer un test de dépistage hebdomadaire pour les employés des entreprises de plus de 100 salariés, soit plus de 80 millions de personnes.

Dans la foulée des grandes mesures anti-coronavirus, le district scolaire de Los Angeles, à titre d’exemple, le deuxième plus important des États-Unis d’Amérique a rendu cette semaine la vaccination obligatoire pour tous les élèves âgés de 12 ans et plus. Ils devront se faire vacciner contre la Covid-19 s’ils souhaitent fréquenter un établissement public. La mesure concerne environ 220 000 jeunes qui sont éligibles à la vaccination. Ce sont là des mesures draconiennes qui viennent consolider tout le travail déjà effectué, mais qui a été jugé trop long par l’administration américaine.

Au Maroc, les campagnes de vaccination se suivent dans toutes les régions du Maroc avec pour objectif d’aller au bout  et  d’éviter la mort de centaines de Marocains. L’exemple américain peut servir ici de modèle surtout en ce qui concerne les employés des différents secteurs de l’État, en ce qui se réfère aussi à toutes les entreprises de plus de 100 employés, ça donnerait des résultats  probants et tangibles.

Ceci viendra s’ajouter à la campagne de vaccination qui touche plus de 3 millions d’élèves de l’enseignement public, privé et des missions étrangères, avec la mise en place de 419 centres de vaccination avec des unités mobiles pour toucher les zones rurales, avec la plus grande efficacité. 

Les  institutions,  les entreprises et autres sociétés marocaines ne sont-elles pas appelées aujourd’hui à rendre la vaccination systématique pour leurs collaborateurs ? Le pass vaccinal dans ce sens permettra d’assurer plus de sécurité et de protection pour les citoyens. L’obligation du pass devient aujourd’hui une priorité qu’il faut appliquer pour les gens qui travaillent dans les lieux publics à haute fréquentations ainsi qu’à tous les fonctionnaires, les employés des lieux de distraction et de restauration, les établissements touristiques et autres secteurs économiques de première importance. D’autant plus que la campagne de communication a fédéré la majorité des cibles avec une réticence est  minime. 

Pour rappel, 36, 3 millions de doses ont été administrées aux Marocains. 16,4 millions de Marocains sont complètement vaccinés, avec un pourcentage de 44,9%.
La vaccination de masse dans les entreprises publiques et privées ne serait pas de trop pour se prémunir contre d’autres vagues. 
 

 

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Vaccin
Partage RéSEAUX SOCIAUX