Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

16,3 millions de dollars saisis dans un appartement au Brésil

16,3 millions de dollars saisis dans un appartement au Brésil

Mercredi 06 Septembre 2017 Par Laquotidienne

La police fédérale a annoncé, mercredi, avoir fait "la plus grosse saisie d’argent de l’histoire" du Brésil, suite à la découverte d’une cache d’argent de près de 51 millions de réais (16,3 millions de dollars) dans un appartement à Salvador de Bahia, au nord est du pays. Cet appartement était utilisé comme cache d’argent par l’ancien secrétaire du gouvernement et conseiller proche du président Michel Temer, Geddel Vieira Lima. Près de 14 heures de travail et sept compteuses de billets ont été nécessaires pour compter les 42,6 millions de réais et 2,7 millions de dollars, répartis sur une vingtaine de cartons et de mallettes.
Cette saisie entre dans le cadre de l’opération "Trésor perdu", une ramification de l’enquête "Cui Bono" sur un système de caisses noires de la Caixa Economica Federal au profit de divers hommes politiques, hauts fonctionnaires et chefs d'entreprises. La défense de Vieira Lima, qui se trouve actuellement sous surveillance, ne s’est pas encore exprimée sur cette saisie. 

Considéré comme un homme de confiance de Michel Temer, Vieira Lima avait démissionné de ses fonctions de secrétaire de la présidence en novembre 2016, après avoir été accusé par l’ancien ministre de la Culture, Marcelo Calero, d’avoir fait pression sur lui pour revenir sur une décision de l’Institut de préservation du patrimoine historique brésilien (Iphan) contrariant un projet immobilier, dans lequel Geddel avait investi.
Début juillet 2017, Vieira Lima a été arrêté pour obstruction à la justice dans le cadre d’une affaire de détournement de fonds de la Caixa Economica Federal, un établissement public dont il était l’un des cadres dirigeants de 2011 à 2013. 
Selon la justice brésilienne, il aurait tenté de faire taire l’agent de change Lúcio Funaro, mouillé dans cette affaire, ainsi que l’ancien président de la chambre des députés, Eduardo Cunha.

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Partage RéSEAUX SOCIAUX

Autres Articles