International Tout voir

Gaza : Israël intensifie ses bombardements, plus de 4.300 Palestiniens tués

Gaza : Israël intensifie ses bombardements, plus de 4.300 Palestiniens tués

Israël intensifie ses bombardements à Gaza en préparation d'une possible incursion terrestre.

Cette escalade fait suite à deux semaines de conflit déclenché par une attaque du mouvement palestinien Hamas.

Les États-Unis ont également annoncé un renforcement de leurs moyens militaires dans la région pour tenter d'empêcher une escalade généralisée.

Selon le Hamas, au moins 55 personnes ont été tuées dans la bande de Gaza lors des bombardements israéliens dans la nuit de samedi à dimanche.

 Israël a annoncé son intention d'intensifier ses frappes pour réduire les risques pour ses forces dans les prochaines étapes du conflit.

Le général Herzi Halevi, chef d'état-major israélien, a affirmé que l'objectif de cette opération terrestre serait de détruire les infrastructures et de cibler les «terroristes du Hamas» de manière professionnelle.

Depuis l'attaque du Hamas le 7 octobre, Israël a subi des pertes importantes, avec plus de 1.400 personnes tuées, principalement des civils, selon les autorités israéliennes. Dans la bande de Gaza, les bombardements incessants en représailles de l'armée israélienne ont entraîné la mort d'au moins 4.385 Palestiniens, principalement des civils, selon le ministère de la Santé du Hamas.

L'armée israélienne a massé des troupes aux frontières de la bande de Gaza en préparation d'une opération terrestre qui s'annonce difficile en raison de la densité de population, des pièges mortels et des tunnels présents dans ce territoire.

Le Hamas détient encore plus de 200 otages israéliens ou étrangers.

Les combats ont fait de nombreuses victimes et ont entraîné le déplacement d’au moins 1,4 million de Palestiniens, aggravant la situation humanitaire déjà précaire dans la région.

La situation est grave, et les agences de l'ONU ont averti de la montée en flèche des taux de mortalité en raison du manque de soins de santé et de l'apparition de maladies.

La bande de Gaza est soumise à un blocus israélien depuis 2007. Israël y a coupé l'eau, l'électricité et l'approvisionnement en nourriture, ce qui rend la vie encore plus difficile pour les habitants de la région.

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 21 Juillet 2024

Gaza : Le bilan s'alourdit à 38.983 morts

Samedi 20 Juillet 2024

Guerre à Gaza : Un nouveau bilan de 38.919 morts

Mardi 16 Juillet 2024

Génocide en Palestine: La théorie de la soif

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required