Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

France/Covid-19 : Le port du masque obligatoire dès lundi dans les lieux publics clos

France/Covid-19 : Le port du masque obligatoire dès lundi dans les lieux publics clos

Dimanche 19 Juillet 2020 Par Laquotidienne

 

Le ministre français de la Santé et des solidarités, Olivier Véran, a annoncé que le port du masque sera "obligatoire" dans les lieux publics clos à compter de ce lundi 20 juillet.
 


"Dès lundi, le port du masque sera obligatoire dans les lieux clos, comme l’a annoncé Jean Castex", a écrit le ministre sur Twitter.

Cette mesure concerne les commerces, les établissements recevant du public, les marchés couverts et les banques, entre autres, a précisé le responsable gouvernemental, notant que les gestes barrières et le dépistage restent "essentiels" pour lutter efficacement contre le Covid-19, qui a fait plus de 30.000 morts en France.

Cette mesure intervient deux mois après le début du déconfinement en France, alors que des "signaux faibles" de reprise de l'épidémie de Covid-19 poussent les autorités sanitaires à multiplier les avertissements et à renforcer la prévention, surtout après les appels lancés par plusieurs médecins invitant le gouvernement à rendre obligatoire "sans tarder" le port du masque dans les espaces clos recevant du public.

Dans le sillage de ces appels, le Premier ministre Jean Castex avait annoncé, jeudi, que le port du masque deviendra obligatoire dans les lieux publics clos dès "la semaine prochaine", afin de parer à tout risque de reprise de l'épidémie de Coronavirus.

Cette mesure devait initialement entrer en vigueur à partir du 1er août prochain, comme annoncé par le Président Emmanuel Macron lors d’un entretien télévisé à l’occasion de la fête nationale du 14 juillet.

Mais le décret encadrant cette mesure entrera en vigueur "la semaine prochaine", avait déclaré, devant le Sénat, le chef du gouvernement.

L’exécutif doit publier dès "lundi ou mardi" le texte précisant cette obligation, rapportent les médias de l’hexagone, qui précisent que le montant de l’amende en cas de non-respect de cette mesure devrait être identique à celui prévu pour les transports en commun, soit 135 euros.

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
France
Partage RéSEAUX SOCIAUX