International Tout voir

L'Algérie réprime ses retraités de l'armée

L'Algérie réprime ses retraités de l'armée

Les forces de sécurité algériennes ont violemment réprimé, dimanche, une marche des retraités de l’Armée nationale populaire (ANP), faisant plusieurs blessés parmi les protestataires, rapportent les médias locaux. Partis de la ville de Boumerdes, près d’Alger, des milliers d’anciens éléments de l’armée algérienne, dont des rappelés et des invalides, ont été stoppés par un impressionnant dispositif de sécurité déployés pour les empêcher de rallier Alger et de braver l'interdiction des manifestations dans la capitale, instaurée depuis 2001.
Les forces de sécurité ont utilisé des bombes lacrymogènes et des canons à eau pour disperser les manifestants qui revendiquent "une reconnaissance officielle des sacrifices qu’ils avaient consentis durant la décennie noire au service de la patrie". Ils exigent aussi une prise en charge médicale pour les dommages moraux subis durant la période de leur incorporation dans les rangs de l’ANP, la priorité dans l’accès à l’emploi et au logement ainsi que la régularisation de leur situation vis-à-vis de la sécurité sociale.Les manifestations de rue sont interdites dans la capitale depuis le 14 juin 2001, quand une marche en faveur de la Kabylie avait tourné à l'émeute, faisant huit morts et des centaines de blessés.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 25 Janvier 2022

Sahara marocain : Toutes les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU confirment "l’implication directe" de l’Algérie

Lundi 24 Janvier 2022

Le Club des avocats au Maroc dépose une plainte contre Hafid Derraji

Vendredi 07 Janvier 2022

La Banque mondiale recadre l'Algérie

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required