Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

La Bulgare Kristalina Georgieva à la tête du FMI

La Bulgare Kristalina Georgieva à la tête du FMI

Jeudi 26 Septembre 2019 Par Laquotidienne

 

Le Conseil d'administration du Fonds monétaire international (FMI) a annoncé, mercredi, la sélection de la Bulgare Kristalina Georgieva pour servir comme Directrice générale du FMI et présidente du Conseil d’administration du Fonds pour un mandat de 5 ans, débutant le 1er octobre 2019.

Georgieva, qui succède à la Française Christine Lagarde qui a démissionné pour diriger la Banque centrale européenne (BCE), est la première personne issue d’une économie de marché émergente à diriger le FMI depuis sa création en 1944.

Le choix de Georgieva par les 24 membres du Conseil d’administration représentant les 189 pays membres du FMI marque la conclusion du processus de sélection engagé par le Conseil d’administration le 26 juillet 2019.

À la suite d'entretiens avec Georgieva, les administrateurs l’ont sélectionnée pour le poste, à compter du 1er octobre, précise un communiqué du FMI.

Le Directeur général est le chef du personnel opérationnel du FMI et le président du Conseil d’administration.

Il est assisté par quatre Directeurs généraux adjoints du Fonds, basé à Washington et qui emploie environ 2.700 personnes.

Georgieva est Directrice générale de la Banque mondiale depuis janvier 2017.

Du 1er février 2019 au 8 avril 2019, elle a été présidente par intérim du groupe de la Banque mondiale. 

Selon la tradition, le poste de président de la Banque mondiale est pourvu par un Américain, tandis que celui de Directeur général du FMI échoit à un Européen.

Georgieva avait été la seule candidate à la succession de Lagarde.

Jouissant de l'appui des Européens, elle ne pouvait pas valider sa candidature, ayant atteint la limite d'âge fixée par le règlement du Fonds.

Elle est âgée de 66 ans.

Depuis 1951, la réglementation générale du FMI interdisait la désignation d'un candidat âgé de 65 ans ou plus au poste de Directeur général et ne permettait pas au titulaire du poste d'exercer ses fonctions au-delà de son 70ème anniversaire.

Début septembre, le Conseil d'administration du FMI a approuvé une réforme de ses statuts pour supprimer la limite d'âge imposée au poste de Directeur général, levant ainsi le dernier obstacle à la nomination de la candidate bulgare.

 

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
FMI
Partage RéSEAUX SOCIAUX