Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Le sommet intercoréen s'achève avec cinq grandes décisions

Le sommet intercoréen s'achève avec cinq grandes décisions

Mercredi 19 Septembre 2018 Par Laquotidienne

(Ph. AFP)

Kim Jong Un et Moon Jae-in, respectivement dirigeants de la Corée du Nord et de la Corée du Sud, se sont mis d'accord mercredi après deux jours de sommet sur un ensemble de projets destinés à approfondir les relations sur la péninsule.

Ainsi, le Nord a accepté de "fermer de façon permanente" son site de tests de moteurs de missiles et de tirs de Tongchang-ri "en présence d'experts des nations concernées". 

"Le Nord a exprimé sa disposition à prendre des mesures supplémentaires, y compris le démantèlement permanent du complexe nucléaire de Yongbyon si les Etats-Unis prennent des mesures correspondantes", précise le texte, en référence au centre de recherches atomiques le plus réputé du Nord. 

Les ministères de la Défense des deux pays ont signé un pacte visant à réduire les tensions et prévoyant le démantèlement de part et d'autre de 11 postes de garde d'ici la fin de l'année, et l'arrêt des exercices militaires frontaliers à partir du 1er novembre. 

Ils ont également décidé d'instaurer une zone tampon en mer Jaune, frontière maritime disputée, de suspendre les exercices et tirs maritimes et d'instaurer une zone d'exclusion aérienne à la frontière pour éviter des confrontations accidentelles. 

Par ailleurs, un accord a été trouvé pour l'inauguration, au plus tard cette année, d'un projet ayant pour but de connecter leurs réseaux ferrés et routiers et de "normaliser" la situation à Kaesong, la zone industrielle conjointe désormais fermée en Corée du Nord. 

Les deux Corées ont aussi décidé de permettre que les voyages organisés de touristes sud-coréens au Mont Kumgang, station de montagne pittoresques de la Corée du Nord, reprennent leur cours "si les conditions sont favorables".

Les Jeux olympiques d'hiver organisés au Sud avaient servi de catalyseurs à la détente actuelle.

A cet effet, "le Sud et le Nord sont convenus de participer conjointement et activement aux compétitions internationales, y compris les Jeux olympiques d'été de 2020 et de coopérer en vue d'une candidature commune pour accueillir ensemble les Jeux olympiques d'été de 2032", affirme le texte. 

Les deux dirigeants ont aussi décidé d'établir un bureau au Mont Kumgang afin de permettre la tenue de réunions régulières en faveur des familles séparées par la guerre.

Les Croix-Rouge des deux parties doivent aussi discuter d'échanges de courriers et de contacts vidéos entre familles.

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Corée du Sud
Partage RéSEAUX SOCIAUX