International Tout voir

Quand Alger utilise les migrants comme exutoire

Quand Alger utilise les migrants comme exutoire

(Photo Reuters)

Au lieu de lorgner ce que fait son voisin marocain et de verser dans la diffamation, l’Algérie ferait mieux d’essayer de résoudre ses problèmes économiques, dont les conséquences sociales sont pour le moins aigues.

Ce pays, qui tire 95% des recettes extérieures et 60% du budget de l'Etat des hydrocarbures, est agonisant depuis la chute drastique des cours du pétrole.

Tiraillées entre une économie asphyxiée, sur fond de chômage en hausse, et des mouvements d’humeur répétitifs dans certains secteurs, dont notamment celui de la santé où plusieurs milliers de médecins «résidents» (en formation de spécialisation) observent une grève depuis plus de deux mois, les autorités semblent utiliser les migrants comme exutoire.

Oui, brimer les migrants, les utiliser comme défouloir et les chasser est actuellement, pour elles, un moyen d’exister.

Après la vague d’arrestations et d’expulsions de migrants opérée il y a quelques mois dans des conditions honteuses, Alger a choisi de remettre ça.

Depuis mercredi dernier, «l’Algérie procède à une grosse opération d’arrestations de migrants issus du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, du Liberia, de la Guinée et du Niger. Regroupés dans un camp à Zéralda, dans la banlieue ouest d’Alger, ils risquent l’expulsion vers le Niger», rapporte le site français latribune.fr.

Information confirmée par RFI qui précise que «du camp de Tamanrasset, où elles sont restées environ 24h, des centaines de personnes ont été acheminées dans des camions de l'armée algérienne vers la frontière avec le Niger».

A l’évidence, ce type d’opération, la troisième en un peu plus d’un an, risque de se multiplier. Malgré les protestations timides de l’Union européenne. Malgré les cris d’orfraie lancés depuis plusieurs mois par certaines ONG, lesquelles qualifient ces actes de «racisme d’Etat».

D. W.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 13 Juillet 2022

Assaut de migrants contre Melilia : Les forces de l'ordre marocaines n’ont pas eu recours aux tirs par balles

Mercredi 01 Juin 2022

Migrants : MSF dénonce les exactions libyennes et algériennes

Mardi 12 Avril 2022

Lampedusa : Plus de 800 migrants débarquent sur l’île en 48 heures

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required