International Tout voir

Trump, l’homme qui veut la destruction de l’Iran

Trump, l’homme qui veut la destruction de l’Iran

Entre le président américain, Donald Trump, et le régime iranien, c’est la surenchère et l’escalade verbale depuis quelques jours.

Si ces deux pays ont toujours été… les meilleurs ennemis, Trump a davantage attisé les tensions depuis qu’il est le locataire de la Maison Blanche, en remettant notamment en cause l’accord sur le nucléaire iranien et en multipliant les sanctions économiques contre ce pays.

Il y a quelques jours, le département d'Etat américain avait demandé à tout le personnel diplomatique non-essentiel de quitter l’Irak voisin et averti les ressortissants US de ne pas se rendre dans ce pays, invoquant "des risques élevés de violence et d’enlèvement”.

Dimanche, Trump a menacé le régime iranien qu'il court à sa "fin" si jamais il s’en prend aux intérêts américains.

"Si l'Iran veut se battre, ce sera la fin officielle de l'Iran. Plus jamais de menaces à l'encontre des Etats-Unis", a averti le président américain sur Twitter.

Cet avertissement intervient après qu’une roquette se soit abattue dimanche sur la Zone verte de Bagdad, un secteur ultra-sécurisé où se trouvent les ambassades américaine et britannique et les sièges du gouvernement et du Parlement irakiens.

La réaction de Téhéran face à ces menaces ne s’est pas faite attendre.

Lundi, le ministre des Affaires étrangères iranien, Mohammad Javad Zarif, a répondu au président américain … sur Twitter aussi.

"Les railleries génocidaires" de Trump ne mettraient "pas fin à l'Iran", a-t-il soutenu, précisant que "les Iraniens sont restés debout pendant des millénaires, alors que leurs agresseurs sont tous partis".
Voilà qui est dit.

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 26 Juillet 2021

Covid-19: Nouveau record quotidien de contaminations en Iran, avec plus de 30.000 cas

Lundi 21 Juin 2021

Iran : Arrêt d'urgence de la centrale nucléaire de Boushehr

Vendredi 18 Juin 2021

Les Iraniens élisent un nouveau président

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required