International Tout voir

Un Palestinien tué par les forces israéliennes en Cisjordanie

Un Palestinien tué par les forces israéliennes en Cisjordanie

Les forces israéliennes ont tué lundi un Palestinien au volant d'une voiture à Hébron dans le sud de la Cisjordanie occupée, ont rapporté l'Autorité palestinienne et l'armée israélienne, qui a dit avoir tiré sur un conducteur qui prenait la fuite.

Nassim Abou Fouda, 26 ans, a succombé à ses blessures après avoir reçu "une balle à la tête tirée par les soldats de l'occupation (israélienne, NDLR) à Hébron ce matin, lundi", a déclaré le ministère palestinien de la Santé dans un bref communiqué.

L'armée israélienne a indiqué que ses soldats avaient demandé au conducteur d'"un véhicule suspect" de s'arrêter afin de l'"inspecter". "Un soldat s'est approché du véhicule et le chauffeur a percuté sa jambe. Les soldats ont tiré en direction du véhicule qui tentait de quitter les lieux. Le véhicule a continué sa course et a ensuite eu un accident", a rapporté l'armée dans un communiqué.

Le chauffeur a été évacué par des secouristes palestiniens puis déclaré mort, d'après cette source. Selon l'agence de presse officielle palestinienne, Nassim Abou Fouda se trouvait dans un véhicule près de la mosquée Ibrahimi, aussi appelée Caveau des patriarches, lorsque des soldats postés à un point de contrôle militaire ont tiré en sa direction à balles réelles.

Sa dépouille a été enveloppée dans un linceul blanc et ses funérailles ont eu lieu à la mi-journée à Hébron, a constaté un journaliste de l'AFP. Quelque 1.000 colons juifs vivent sous haute protection militaire israélienne dans le centre de Hébron, ville peuplée de 200.000 Palestiniens et théâtre de fréquents affrontements.

Depuis le début de l'année, le conflit israélo-palestinien a coûté la vie à 35 Palestiniens (parmi lesquels des auteurs d'attaques, des combattants, et des civils, dont des mineurs), six civils israéliens (dont un mineur) et une Ukrainienne. Vendredi, un Palestinien de 21 ans a tiré sur des passants à proximité d'une synagogue dans le quartier de colonisation de Neve Yaacov à Jérusalem-Est, tuant six Israéliens et une Ukrainienne.

Samedi, un Palestinien de 13 ans a blessé par balles deux Israéliens à Silwan, également à Jérusalem-Est, secteur palestinien occupé et annexé par Israël. Ces nouvelles violences sont survenues sur fond de brusque escalade après la mort de 10 Palestiniens dont des combattants et une sexagénaire, dans un raid jeudi de l'armée israélienne à Jénine, dans le nord de la Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël depuis 1967.

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken est arrivé lundi à Tel-Aviv pour tenter de réduire les tensions. Il doit rencontrer à Jérusalem le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et, mardi, le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas à Ramallah, en Cisjordanie. Le patron de la CIA William Burns a rencontré dimanche le président Abbas. En 2022, le conflit israélo-palestinien avait fait 235 morts, dont près de 90% étaient palestiniens, selon le décompte de l'AFP.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 11 Juin 2024

Gaza : Le Maroc applaudit l’adoption par le Conseil de sécurité d’une résolution appelant à un cessez-le-feu

Mardi 11 Juin 2024

Amman : Akhannouch représente le Roi à la Conférence internationale de haut niveau sur l'aide humanitaire urgente à Gaza

Dimanche 09 Juin 2024

Galons, canons et colons : Israël fait main basse sur la paix au Moyen-Orient

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required