Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines
EMISSION DU 24/04

Coronavirus : Foyers épidémiques inquiétants dans 4 régions du Maroc

La maitrise de ces foyers déterminera l’évolution de l’épidémie sur les plans régional et national.

 

Le rapport sur la situation épidémiologique du Maroc au 20 avril établit par le ministère de la Santé révèle l’apparition, à partir du 14 avril, de foyers épidémiques dans certaines régions :

        - Un foyer important à Fès, à partir d’un grand centre commercial. 


       - Trois foyers dans des structures industrielles à Tanger-Tétouan-Al Hoceima. 


       - Quatre foyers dans des structures industrielles à Casablanca-Settat.

       - Un foyer au sein d’une collectivité fermée à la région de Marrakech-Safi. 


Le risque en santé publique lié à ces foyers est très important et est lié au point de départ du foyer à forte densité, centre commercial et structures industrielles, avec un grand risque communautaire de diffusion de l’épidémie, avertit la tutelle.

Dans ce genre de situation, il est très difficile d’obtenir une exhaustivité dans la traçabilité des contacts pour arrêter la chaine de transmission, note le rapport.

En plus du risque de transmission dans ces milieux professionnels, s’ajoutent le risque de transmission dans les déplacements de leurs employés et le risque de transmission parmi leurs familles.

Les prochains jours connaitraient l’apparition de petits foyers, communautaires et familiaux liés à ces foyers en milieu professionnel, avec un grand risque de diffusion communautaire, souligne le rapport. Ce qui expose les régions concernées à un glissement de la situation épidémique vers la phase 3.

La maitrise de ces foyers déterminera l’évolution de l’épidémie sur les plans régional et national, fait savoir le ministère. 


Aussi, les données disponibles concernant les cas confirmés de COVID-19 permettent de classer les régions selon trois classes : 


 

Classe 1 : Régions où l’épidémie est active en phase 2

Les régions Casablanca-Settat, Marrakech-Safi, Fès-Meknès et Tanger-Tétouan-Al Hoceima ont connu une accélération de l’épidémie liée à l’apparition de foyers dans le milieu professionnel avec un R0 = 1,22.

 

Classe 2 : Région où l’épidémie connait une accélération après une période de stabilité

La situation épidémiologique dans la région Souss-Massa connait une accélération de la vitesse d’apparition des cas depuis le 18 avril 2020. Des foyers familiaux ont été enregistrés.

 

 Classe 3 : Régions avec faible cas enregistrés et situation épidémiologique stable

Jusqu’au 20 avril 2018, les régions de l’Oriental, Rabat-Salé-Kénitra, Beni Mellal-Khénifra et Daraa-Tafilalt connaissent une stabilisation de la situation épidémiologique avec un R0 = 1,1.

 

Classe 4 : Régions où la situation semble contrôlée

La situation épidémiologique dans les régions de Laâyoune Sakia ELhamra, Goulmim Oeud Noun et Dakhla Oued Eddahab est contrôlée.

Une vigilance est de mise afin d’éviter la réintroduction du virus dans ces régions.

 

 

coronavirus
Partage RéSEAUX SOCIAUX