Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines
EMISSION DU 02/06

Finale retour de la Ligue des champions d'Afrique : La FRMF va saisir la FIFA et le TAS

La Fédération royale marocaine de football (FRMF) a décidé, en coordination avec le bureau dirigeant du Wydad de Casablanca (WAC), de saisir la FIFA et le Tribunal arbitral du sport (TAS) pour apporter toutes les réserves et la documentation au sujet de la finale-retour de la Ligue des champions d'Afrique contre l'Espérance de Tunis (EST), disputée vendredi soir au stade olympique de Radès (banlieue de Tunis), a affirmé, samedi à Rabat, le président de la FRMF, Fouzi Lekjaa.

Dans une déclaration à la presse à l'issue de la réunion du bureau directeur de la FRMF, qui s'est déroulée en présence des représentants de l'équipe du Wydad Casablanca, Lekjaa a souligné que cette décision intervient après examen des différentes circonstances entourant le dernier match, rappelant qu'une réunion du comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) se tiendra en urgence mardi prochain pour débattre des issues réglementaires à réserver à cette rencontre.

Il a souligné que la Fédération sera à partir d'aujourd'hui à la disposition de l'équipe du Wydad pour toutes les plaidoiries dans les questions qui seront soulevées, aussi bien au sein de la FIFA ou de la CAF.

Le président de la FRMF sera autorisé à mener une série de rencontres au sein des instances de la CAF pour atteindre un seul objectif, à savoir recouvrer les droits du club.

Pour sa part, le président du bureau dirigeant du Wydad Casablanca, Said Naciri, a salué l'engagement de la Fédération et son soutien inconditionnel au club casablancais dans ses épreuves, évoquant les propos du président de la Fédération qui a déploré la situation du football africain sous l'égide de la CAF.

L'équipe du Wydad s'était rendue en Tunisie pour un match de football avec un état d'esprit sportif, en dépit des actes de violences qu'ont subis les supporters marocains, a expliqué Naciri.

Il a soutenu qu'avant la rencontre, une réunion technique a été organisée en présence du secrétaire général, du secrétaire administratif et du médecin du club casablancais, et au cours de laquelle il a été confirmé que la technique VAR sera utilisée pendant le match.

Le problème a commencé après le refus de l'arbitre gambien de siffler la main, que les joueurs ont réclamée en optant pour la technique de la "VAR".

Par la suite, l'arbitre a contacté le responsable de la vidéo sans pour autant annoncer que la technique est en panne, a-t-il dit, notant que la situation s'est de nouveau produite après le but d'égalisation refusé par l'arbitre, qui a fini par avouer que la VAR ne fonctionnait pas, ce qui a incité tous les joueurs du Wydad à refuser de reprendre le match.

Le président du bureau dirigeant du club casablancais a affirmé que "contrairement à ce qui a été colporté par l'équipe de l'Espérance Tunis, personne n'a informé le Wydad de la panne de la technique de la VAR.

L'Espérance Tunis a été proclamée vainqueur de la Ligue des champions d'Afrique face au Wydad de Casablanca après l'interruption de la finale retour, pour des problèmes d'arbitrage.

Les joueurs du Wydad ont refusé de reprendre le match et exigé de consulter la VAR suite au but égalisateur de Walid Karti à la 59ème minute, qui a été refusé par l'arbitre de la rencontre, le Gambien Bakary Gassama, pour un supposé hors-jeu.

Le WAC était mené au score (1-0) depuis la 41ème minute après un but de Youssef Belaili.

En finale aller, les deux équipes avaient fait match nul 1-1 à Rabat.

Football
Partage RéSEAUX SOCIAUX