Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines
EMISSION DU 02/03

Le digital, un relais gagnant pour CIH Bank

 

Progression à deux chiffres du produit net bancaire.

2/3 des transactions se font via les canaux digitaux.


CIH Bank a bien tiré son épingle du jeu au titre de l’exercice 2019. La banque aura surtout mené une stratégie commerciale très agressive qui a positivement et fortement impacté ses chiffres.

Ainsi, pour plus de proximité avec sa clientèle, la banque a procédé à l’ouverture de 18 nouvelles agences, soutenue par le déploiement de six agences mobiles, de partenariats pour le développement des points de Cash et l’implantation de nouveaux GAB. La banque «a multiplié son réseau par 3 en 10 ans, portant le nombre d’agences à 300 actuellement», se félicite Lofti Sekkat, PDG de CIH Bank, qui présentait récemment à la presse et aux analystes les résultats annuels.

Le top management, qui croit fortement en la banque bionique, à savoir un mix entre les technologies et l’humain, compte rester sur cette lignée commerciale. «Nous continuerons à ouvrir des agences», assure Sekkat, et ce même si actuellement 2/3 des transactions se font via les canaux digitaux.

Les performances commerciales réalisées à fin 2019 confortent le management dans ses choix, avec notamment le placement de plus de 1,1 million de produits et la conquête de plus de 410.000 nouveaux clients.

Par ailleurs, les ressources consolidées font ressortir des dépôts clientèle en progression de 20,3% à 44,6 Mds de DH, portés par des hausses à deux chiffres des dépôts à vue et des dépôts à terme.

En face, les crédits clientèle consolidés enregistrent également une augmentation de 12,1% à 53,1 Mds de DH, avec des encours répartis à hauteur de 53% pour les crédits immobiliers et 47% pour les crédits hors immobiliers (Vs 41% en 2018). Ces derniers progressent ainsi de 27% pour s’établir à 24,8 Mds de DH, et traduisent l’option de la banque de diversifier encore davantage les emplois clientèle.

Cette dynamique devrait se poursuivre, CIH Bank comptant mettre aussi à profit le programme Intelak. «Nous sommes déjà très présents sur le segment des jeunes avec, entre autres, notre service Code 30. Nous disposons d’une offre digitale riche et variée et le dispositif Intelak est presque une aubaine qui vient en complément de ce que nous faisons», se réjouit le PDG de CIH Bank.

Ainsi, la banque a mobilisé pas moins de 50 personnes pour piloter au mieux et assurer la réussite du programme intégré d’appui et de financement des entreprises. Des centaines de dossiers sont, à ce titre, en cours de traitement.

 

Indicateurs financiers

Les comptes consolidés laissent apparaître une évolution du produit net bancaire de 11,3% à 2,5 Mds de DH. Le coût du risque consolidé s’apprécie pour sa part de 13,7% à 249,9 MDH, soit un taux du coût du risque de 0,45%, stable d’une année à l’autre et qui «reste dans le standard du marché», explique le management. Le taux des créances en souffrance s’inscrit de son côté en baisse de 43 pbs par rapport à fin 2018 pour se situer à 7,88%.

Au final, le résultat net part du groupe affiche un retrait de 6,3% à 426 MDH. Le total bilan consolidé est, lui, en progression de 15,6% à 75,1 Mds de DH.

En social, le PNB de CIH Bank enregistre une hausse de 11,6%, franchissant la barre des 2 Mds de DH (2,017 Mds de DH). Pour sa part, le coût du risque se chiffre à 543,2 MDH, dont 300 MDH à titre de provision pour risques généraux en vue de faire face à d’éventuels chocs réglementaires, et 243,2 MDH destinés à couvrir le risque de contrepartie, soit un taux de coût du risque normatif de 0,51%.

A noter que le Conseil d’administration a décidé de proposer à l’Assemblée générale la distribution d’un dividende de 14 DH par action, payable à partir du 1er juillet 2020.◆

 

Umnia Bank va procéder à une augmentation de capital de 500 MDH

Umnia Bank est dans «une bonne dynamique commerciale».

C’est le principal message qu’a fait passer le PDG de CIH Bank, Lotfi Sekkat, lors de la présentation des résultats annuels du Groupe.

Dans un secteur encore en pleine construction, la banque participative, qui dispose à fin décembre 2019 de 32 agences, revendique «25% de parts de marché».

Les dépôts clientèle (y compris dépôts d’investissement) passent ainsi de 399 à 991 MDH entre décembre 2018 et décembre 2019, soit une progression de 148%.

Parallèlement, côté financement, le Murabaha Immobilier et le Murabaha Auto & Equip enregistrent tous les deux des hausses à deux chiffres (voir tableau en bas).

Le produit net bancaire de Umnia Bank ressort à 51 MDH, soit +197,6%, tandis que le total bilan évolue de 100% à 3 Mds de DH.

Pour soutenir cette dynamique de développement, «le Conseil d’administration de la banque a validé une augmentation de capital de 500 MDH pour 2020», fait savoir Sekkat.

 

Par D.W.

CIH Bank
Partage RéSEAUX SOCIAUX