Economie Tout voir

Coronavirus Maroc/Automobile : La grosse casse, avec des ventes divisées par deux en 2020

Coronavirus Maroc/Automobile : La grosse casse, avec des ventes divisées par deux en 2020

Le marché automobile du neuf a enregistré, en mars 2020, des ventes de 6.305 véhicules, en baisse de 61,7% par rapport à mars 2019.

Les ventes devraient être divisées par deux à fin 2020.

 

Après avoir dégringolé de 61,7% mars, le marché automobile devrait poursuivre sa plongée en avril.

Le contexte délicat actuel milite d’ailleurs dans ce sens.

Les activités commerciales des opérateurs sont plombées par une demande quasi nulle, avec en plus la fermeture des usines des constructeurs en Europe qui risque de générer des perturbations en termes d’approvisionnement post-crise sanitaire.

De même, estiment les analystes d’Attijari Global Research (AGR), les fortes pressions sur les avoirs en devises du Maroc peuvent aboutir à des restrictions sur les importations de certaines gammes de voitures.

C’est dans ce cadre d’ailleurs que, dans un courrier en date du 23 mars 2020, l’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) avait prié l’Association des importateurs de véhicules au Maroc «d’inviter ses membres à réduire au strict minimum leurs importations en négociant avec leur fournisseurs le report de celles-ci».

AGR précise néanmoins qu’en cas de reprise de l’activité, les distributeurs pourraient faire face rapidement à un retour de la demande, puisqu’ils avaient constitué des stocks importants pour le salon de l’Automobile, prévu initialement pour le mois de juin 2020.

La demande reprendra-t-elle pour autant ? Difficile de le croire.

Pour AGR, même après le confinement, les ventes de voitures auront du mal à redémarrer rapidement et ce, pour deux raisons :

    - L’acte d’achat de voiture ne constituerait pas durant la phase post-crise une priorité pour l’ensemble des ménages.  


   - La fermeture des usines des principaux constructeurs en Europe aurait forcément un impact sur le rythme d’approvisionnement des distributeurs au Maroc durant l’année 2020. 


Partant de cela, AGR anticipe un éventuel retour à la normale des ventes de véhicules à compter du T2-2021.

Ainsi, les ventes totales pourraient êtres divisées par deux, passant d’un niveau de 166.000 à 90.000 unités en 2020, soit un repli important de 47%, estiment les analystes d’AGR. 


 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 26 Octobre 2021

Chine : Une ville de 4 millions d'habitants confinée

Vendredi 22 Octobre 2021

Covid-19: Le Canada rouvre les vols en provenance du Maroc

Jeudi 21 Octobre 2021

Étude/Covid-19: Une dose de rappel de Pfizer/BioNTech efficace à 95,6%

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required