Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

L’AMMC met en place une nouvelle organisation

L’AMMC met en place une nouvelle organisation

Mardi 29 Mai 2018 Par Laquotidienne

Le Conseil d’administration de l’Autorité marocaine du marché des capitaux, réuni le jeudi 24 mai 2018 sous la présidence de Nezha Hayat, a examiné et adopté le nouvel organigramme de l’institution.

«Inscrite dans le processus entamé en 2016 d’édification de l’institution en Autorité, cette nouvelle organisation permet de couvrir l’ensemble des nouvelles prérogatives de l’AMMC et répond également aux ambitions définies dans le Plan stratégique 2017-2020 de l’Autorité», indique l’AMMC dans un communiqué.

Pour rappel, le Plan stratégique 2017-2020 se décline autour de 4 axes stratégiques :
       -  Renforcer la confiance dans le marché des capitaux. 

       -  Développer une régulation au service de la dynamique de marché.

       -  Etre une autorité performante et influente sur le plan national et régional.
       -  Renforcer les capacités de l'ensemble des opérateurs/acteurs et des épargnants. 

 

 

Nouvelle organisation

Fruit d’un diagnostic organisationnel et d’un benchmark auprès de plusieurs régulateurs internationaux de référence, l’organisation mise en place, en ligne avec les meilleures pratiques internationales, répond aux critères d’homogénéité et de lisibilité, tout en assurant la couverture de l’ensemble des activités devant être assurées par l’AMMC dans un strict respect des règles de contrôle interne et de bonne gouvernance, précise-t-on. 


Le nouvel organigramme, en phase avec les grandes missions de l’AMMC, se décline autour de 6 directions : 
les directions Métiers, au nombre de 3, comprennent : 

       -  Gestion d’actifs et Protection de l’Epargne 

       -  Opérations financières et marchés 

       -  Enquêtes et Contrôles 

 
La refonte des Directions métiers induit le regroupement sous une même Direction de la surveillance et du contrôle, attributs essentiels de l’AMMC.

Ce regroupement offre des synergies entre les différentes composantes du contrôle. «Cette organisation permet en outre aux autres directions de se consacrer davantage aux activités d’autorisation, de traitement des opérations et de l’information financière, d’agrément et de suivi des instruments de gestion de l’épargne et du suivi et du développement du marché», assure le régulateur.

Ce nouvel organigramme repose par ailleurs sur la spécialisation des entités au sein de chaque direction. Cette spécialisation, par types d’instruments financiers ou par secteurs d’activité, vise davantage d’efficacité et d’agilité, à même de porter et d’encadrer les nouveaux instruments financiers récemment introduits ou à venir.

Cette structuration opérationnelle est soutenue par un pôle en charge du pilotage et de la coordination de l’ensemble des activités transverses de l’AMMC, regroupant les activités de développement et de support et qui comprend 3 directions, dont une direction Affaires juridiques et normalisation.

Par ailleurs, le déploiement de l’approche Risques est consacré par le rattachement à la présidence d’une entité dédiée à la gestion des risques, avec notamment pour objectifs la mise en place et le suivi du monitoring de l’approche basée sur les risques pour le contrôle des intervenants, le suivi des risques systémiques liés au marché des capitaux et l’identification des mesures visant à maintenir la stabilité financière.

«L’organigramme de l’AMMC, en phase avec les organisations en cours des régulateurs internationaux de référence, offre une meilleure lisibilité pour les acteurs du marché pour lesquels une séance de présentation est organisée», conclut l’AMMC.

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
AMMC
Partage RéSEAUX SOCIAUX