Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Les professionnels débattent des écosystèmes matériaux de construction

Les professionnels débattent des écosystèmes matériaux de construction

Vendredi 12 Avril 2019 Par Laquotidienne

Les écosystèmes matériaux de construction constituent un levier de croissance tant sur le plan économique que social. C’est ce qu’a indiqué, jeudi à Casablanca, Abdelahad Fassi Fihri, ministre de l'Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la politique de la ville, lors de la conférence sur les enjeux et opportunités des écosystèmes des industries des matériaux de construction, organisée par la Fédération des industries des matériaux de construction (FMC).

"La dynamique que connait ce secteur devrait se maintenir pour les prochaines années, compte tenu des objectifs que s’est fixés le programme gouvernemental en matière d’Habitat", a-t-il affirmé.

Selon lui,  il est indispensable que tous les intervenants se mettent ensemble pour assurer une production avec une meilleure qualité et à un coût abordable, en faisant face aux enjeux liés à la durabilité, la qualité, la concurrence étrangère et au secteur informel.

De son coté, David Toledano, président de la FMC, a relevé que la Fédération est pleinement inscrite dans le plan d'accélération industrielle 2014-2020 et totalement engagée dans la mise en œuvre des contrats de performance signés avec le ministère de l'Industrie, celui de l’Économie et des Finances et les associations professionnelles affiliées.

Cinq écosystèmes performants avaient été alors retenus autour des filières du préfabriqué, de la céramique, du marbre, de l'acier et du ciment afin, notamment, de créer un surplus de 3 milliards de dirhams de valeur ajoutée et de générer près de 28.000 emplois additionnels à l'horizon 2020, a-t-il rappelé.

Et d'ajouter que d'importants défis à relever ont été identifiés pour, en particulier, la régulation du marché, la réduction de la facture énergétique des acteurs, le soutien à la normalisation, l'industrialisation de branches encore artisanales et l'intégration de l'informel ainsi que l'amélioration de la compétitivité globale du secteur.

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Ecosystèmes
Partage RéSEAUX SOCIAUX