Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Autoroutes : Amara effectue une visite des chantiers et tresse des lauriers à ADM

Autoroutes : Amara effectue une visite des chantiers et tresse des lauriers à ADM

Mercredi 03 Juin 2020 Par Laquotidienne

 

Le ministre de l'Equipement, du Transport, de la Logistique et de l'Eau, Abdelkader Amara a effectué, mercredi, une visite aux chantiers conduits par la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) sur le tronçon Casablanca-Berrechid, afin de s’enquérir de l’état d’avancement des travaux, accomplis à hauteur de 60% pour certains ouvrages.

 

Dans une déclaration à la presse, Amara a assuré que ADM a réussi à maintenir la cadence des travaux malgré l'état d'urgence sanitaire décrété par le Maroc pour enrayer la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus, tout en respectant les mesures de prévention sanitaire.

Ces chantiers, a-t-il expliqué, concernent essentiellement la construction d’une nouvelle gare de péage sur l’échangeur "Berrechid Est" et l'élargissement à 2x3 voies de l’autoroute Casablanca-Berrechid, avec le renforcement de la chaussée et le dédoublement d’un pont ferroviaire.

La société nationale a adopté "un modèle novateur" dans la conduite de ces ouvrages et "vital" pour les entreprises marocaines, du point de vue de la préservation des emplois, s'est-il félicité.

Accompagné du DG d'ADM, Anouar Benazzouz, le ministre a démarré sa tournée par l’échangeur "Berrechid-Est" où se poursuivent les travaux de construction de la nouvelle gare de péage.

Non loin, il a supervisé plusieurs points des travaux d’élargissement et de renforcement de la chaussée de cette autoroute.

Il a aussi pris connaissance de l'avancement des travaux de reconstruction et de dédoublement d’un pont ferroviaire pour le rétablissement de la voie ferrée desservant l’aéroport Mohamed V.

Le chantier, qui nécessite une enveloppe de 80 millions de dirhams (MDH), a démarré en mars 2019 et doit s’achever en janvier 2021. 

Au niveau du PK 12, une présentation a été faite au ministre sur l’état d’avancement du projet d'élargissement de ce tronçon autoroutier de 26 km, allant de l'échangeur de Sidi Maârouf au nœud autoroutier de Berrechid.

Le projet est mené dans le cadre de la convention relative à l'aménagement de la voirie et des infrastructures routières pour l'amélioration des conditions de circulation dans la région du Grand Casablanca.

Le chantier, d'une durée de 36 mois pour un coût global estimé à 900 MDH, est devenu une nécessité absolue vue la concentration de la majorité des flux circulant entre le Nord et le Sud du Royaume et la desserte de l’aéroport international Mohamed V, qui enregistre un trafic moyen journalier pouvant atteindre les 60.000 véhicules/jour sur certaines sections.

Ensuite, le ministre s’est enquis, au PK65, des travaux d'agrandissement sur l’autoroute de contournement de Casablanca, qui nécessitent des financements de 850 MDH pour une durée prévisionnelle de 36 mois.

L'élargissement à 2X3 de ce tronçon, long de 31 km entre la bifurcation de Mohammedia et celle de Lissasfa, vise à accompagner la croissance significative journalière du trafic dépassant les 50.000 véhicules/jour.

L’élargissement des deux tronçons, soit un linéaire d'environ 60 km, s'inscrit dans le cadre de la deuxième phase d'un ambitieux projet d'envergure mobilisant une enveloppe globale de 1,75 milliard de dirham, financée par des prêts concessionnels et des fonds propres d’ADM.

En effet, la 1ère phase a démarré en 2016 par l'augmentation de la capacité des gares de péage de Tit Mellil, Bouskoura, Berrechid et de l'aéroport Mohammed V, l'élargissement de l'autoroute sur 3 km de part et d'autre des quatre gares, ainsi que la réalisation d'un nouveau passage supérieur (pont) pour le rétablissement de la voie ferrée desservant l'aéroport Mohammed V.

Ces projets, dont le coût s'est élevé à 400 millions de dirham apportés par ADM, ont été réalisés entièrement par des entreprises marocaines.

Par ailleurs, sur l’autoroute Rabat-Casablanca (PK6), le ministre s’est enquis des travaux de réaménagement de l’échangeur de Temara et de la construction d’un double pont sur l’avenue Grenade, destinés à fluidifier la circulation au droit de cet échangeur. 

Le chantier, dont le budget est de l'ordre de 45 MDH, devra s'achever à fin 2020.

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Autoroutes du Maroc
Partage RéSEAUX SOCIAUX