Economie Tout voir

Campagne agricole/Baitas : "Le gouvernement s'emploie à résoudre les problèmes de production afin d'assurer la stabilité des prix"

Campagne agricole/Baitas : "Le gouvernement s'emploie à résoudre les problèmes de production afin d'assurer la stabilité des prix"

Le gouvernement prône au cours de l'actuelle campagne agricole deux approches devant permettre de résoudre les problèmes liés à la production et maintenir la stabilité des prix des produits alimentaires de base à des niveaux acceptables, a affirmé, jeudi, le ministre délégué chargé des relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

"Le gouvernement œuvre pour remédier aux conséquences des années précédentes, en garantissant un approvisionnement des produits de base qui rentrent dans le cadre des chaînes de production tels que la viande et le lait, et en soutenant les agriculteurs afin de maintenir la stabilité des prix des denrées de base dans des limites acceptables", a indiqué Baitas en réponse à une question sur le plan du gouvernement pour soutenir les agriculteurs au cours de la campagne actuelle, lors d'un point de presse à l'issue du Conseil de gouvernement.

Il a souligné que dans le cadre de son orientation générale pour la lutte contre l'inflation, l'Exécutif a pris au cours de l'année écoulée une batterie de mesures de soutien aux chaînes de production pour une enveloppe financière de 10 milliards de dirhams, afin d'éviter tout impact négatif sur les prix des légumes, fruits et autres produits.

Il a été procédé aussi à l’importation de 5 millions de quintaux d'orge pour un coût total de 633 millions de dirhams pour soutenir la production animale et de 2 millions de quintaux d'aliments composés s'inscrivant dans le cadre de la production laitière pour un coût de 326 millions de dirhams, a-t-il fait savoir, expliquant que l’approche actuelle de répartition des subventions d'orge repose sur le mécanisme du guichet ouvert, permettant ainsi à tous les agriculteurs d’obtenir des quantités importantes.

Concernant les engrais, le ministre a fait remarquer que les engrais de fond sont produits par l'OCP, tandis que 3 millions de quintaux d'engrais de surface dans la production desquels est utilisé le gaz naturel, ont été importés pour une valeur totale de 700 millions de dirhams.

S'agissant des céréales, Baitas a noté que le volume mensuel des importations atteint 4,5 millions de quintaux, assurant quant à la suffisance du stock pour les mois à venir.

Le gouvernement continue de subventionner cette denrée même si les indicateurs affichent une abondance de production des céréales par rapport à l'année dernière, compte tenu de la bonne situation du processus de production des céréales à l'échelle internationale, a-t-il conclu.

 

  

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 21 Juillet 2024

Artisanat : Trois programmes sur-mesure

Samedi 20 Juillet 2024

Hébergement touristique : Des défis persistants

Samedi 20 Juillet 2024

Industrie : Des perspectives prometteuses à l’horizon

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required