Economie Tout voir

Coronavirus Maroc/Habitat : Al Omrane mise sur la dématérialisation de ses process

Coronavirus Maroc/Habitat : Al Omrane mise sur la dématérialisation de ses process

Dans ce contexte marqué par une crise sanitaire aigue, Al Omrane a déclenché son Plan de continuité d’activé, avec le digital comme axe principal pour l’accélération de ses projets.
Il s’agit d’assurer la continuité de son service et de ses relations avec ses clients et partenaires pendant l’état d’urgence sanitaire.

Le Groupe Al Omrane a ainsi réadapté sa Roadmap Digitale pour intégrer un programme spécial «Mouakaba».

Ce programme comprend des projets innovants permettant au Groupe de s’adapter à cette nouvelle situation et de préserver la santé de ses partenaires, clients et citoyen, tout en offrant un service de qualité.

Il englobe un Chatbot, qui permet aux citoyens de trouver des réponses en multilingue, y compris le darija, rapidement, sans déplacement, sans passer par un conseiller, le téléphone ou l’email.
Accessible à travers Whatsapp, il permet de répondre à toutes les questions du citoyen 24h/24h et 7J/7J. 

Le groupe a également digitalisé son Bureau d’ordre, adopté la signature électronique et le e-parapheur.

A noter que parmi les points positifs de cette triste, il y a sans aucun doute l’accélération de la dématérialisation et de la digitalisation de la quasi-totalité des services proposés par les administrations et établissements publics.
Le secteur du BTP, qui avait sérieusement besoin d’être modernisé sur ce volet, a ainsi connu un nouveau souffle.

La dématérialisation arrive à grand pas.

Les agences urbaines, la Conservation foncière et le cadastre ont accéléré leur processus de dématérialisation.
Cette dématérialisation touche aussi aujourd’hui la procédure de qualification et de classification des entreprises BTP.

De fait, cette course au digital, dans ce contexte délicat, profite à la fois aux citoyens et aux entreprises qui, dans le même élan, accompagnent cette dynamique en opérant les changements leur permettant de surfer sur cette vague de modernisation.

C’est pourquoi aujourd’hui plusieurs entreprises publiques profitent de cette période pour mettre en place des projets structurants permettant de maintenir la continuité du service public et anticiper les répercussions sociales et économiques de la crise sanitaire du Covid-19.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 15 Avril 2022

Covid-19 Maroc : 37 nouveaux cas enregistrés ce vendredi

Lundi 11 Avril 2022

Covid-19: La couverture vaccinale encore inférieure à 10% dans 20 pays

Samedi 02 Avril 2022

Covid19: Nouvelle journée sans aucun décès au Maroc

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required