Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Covid-19 : Un nouveau modèle de gouvernance s’impose pour les entreprises

Covid-19 : Un nouveau modèle de gouvernance s’impose pour les entreprises

Vendredi 19 Juin 2020 Par Laquotidienne

 

Le télétravail et la distanciation sociale qui se sont imposés aux entreprises, soulèvent aujourd’hui le débat sur le modèle de gouvernance à adopter par ces dernières pour aspirer à une meilleure approche managériale.

Le Cabinet Mazars s’est penché sur la question.

 

La crise de la Covid-19 a eu une influence considérable sur le modèle organisationnel classique des entreprises, surtout pour celles qui ont relevé le défi de poursuivre leurs activités en adoptant le télétravail comme solution.

Le cabinet Mazars s’est penché sur la question à travers un webinar sous le thème : «Comment réinventer le modèle organisationnel de l’entreprise après la covid-19 ?». Il a été question de surmonter les nouveaux défis auxquels font face les entreprises en termes de management des ressources humaines.

Selon Didier Acouetey, président de AfricSearch, cabinet de recrutement et de conseil en ressources humaines : «Le modèle opérationnel de décision devient décentralisé suite aux restrictions de déplacement imposés par la crise sanitaire. Nous nous dirigeons en effet vers la dématérialisation de beaucoup de process au sein des organisations internes des entreprises».

Il est important pour les entreprises d’entamer la réflexion sur l’organisation qu’elles devront adopter en période post-covid-19 que ce soit en termes de gouvernance ou d’attentes sociales des salariés. A ce propos, d’après Didier Acouetey: «Il faut penser la manière avec laquelle les entreprises doivent se réinventer et définir leurs relations avec leurs employés. Il est clair que la gouvernance sera plus sociale et intégrera la participation des différents départements des structures, car la décision ne fonctionnera pas comme avant suite aux mesures de distanciation et de développement du télétravail. Les salariés se verront encore plus impliqués dans le pouvoir décisionnel des entreprises».

La «sociabilisation», cœur battant de l’entreprise

Un tout autre volet important a été, par ailleurs, débattu durant ce même webinar, toujours en lien avec l’organisation des entreprises : c’est la «sociabilisation». En effet, on ne peut nier que l’intégration des nouveaux collaborateurs ou encore le maintien du lien social entre les anciens employés demeure un atout important pour les entreprises, car jouant dans la majorité des cas en faveur de leurs performances. A ce propos, Abdou Souleye Diop, Managing Partner au sein de Mazars Maroc, ne manque pas de rappeler : «Il faut que le manager se développe pour s’adapter à cette nouvelle donne. Je pense aussi que l’élément de la sociabilisation professionnelle est un élément essentiel. Le lien social doit être maintenu pour ne pas perdre le sentiment d’appartenance, car in fine l’esprit de groupe est un élément important pour la viabilité d’une entreprise». 

 

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Économie Actualités Maroc
Partage RéSEAUX SOCIAUX