Economie Tout voir

Les architectes montent aussi au créneau

Les architectes montent aussi au créneau

Les architectes sont également montés au créneau pour dénoncer les dispositions du PLF 2023. Ils demandent au gouvernement de revoir sa copie.

Suite à la réunion de son Conseil national le 12 novembre 2022, l’Ordre national des architectes a apporté quelques précisions. Il réaffirme le rôle de l’impôt comme levier indispensable pour renforcer le développement, l’intégration et la consolidation sociale.

Toutefois, il estime qu’il existe une contradiction entre le PLF 2023 et le principe de l’équité fiscale, tel que stipulé dans la Constitution. 

Si les nouvelles dispositions sont approuvées, elles risquent d’avoir des effets néfastes sur la profession, selon l’Ordre. Elles devraient limiter les capacités d’investissement et d’emploi des différents cabinets d’architectes, dont la plupart vivent dans une situation difficile, note la même source, qui appelle, par ailleurs, à une profonde coordination avec les autres ordres dont les professions sont également impactées.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 23 Juillet 2024

Politique économique : Les ajustements stratégiques de Bank Al-Maghrib

Mardi 23 Juillet 2024

Maroc : Des projets structurants catalyseurs de croissance, sous l’impulsion du Roi Mohammed VI

Lundi 22 Juillet 2024

Le projet de Loi de Finances 2025 s’invite au Conseil de gouvernement

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required