Economie Tout voir

Aérien : Royal Air Maroc veut quadrupler sa flotte à l’horizon 2037

Aérien : Royal Air Maroc veut quadrupler sa flotte à l’horizon 2037

Dans la continuité de l’annonce de la signature en juillet dernier de son nouveau contrat-programme avec l’Etat marocain, Hamid Addou, PDG de Royal Air Maroc a présenté lundi 23 octobre la nouvelle vision stratégique de la compagnie nationale devant un parterre de partenaires institutionnels, de professionnels du tourisme et de leaders d’opinion.

 

Forte de ses 65 années d’existence, Royal Air Maroc ouvre une “nouvelle ère de développement concrétisée par une démultiplication de sa flotte et de son réseau international, l’extension des liaisons point à point et une approche radicalement nouvelle de son réseau domestique”, précise la compagnie aérienne dans un récent communiqué. 

“La RAM aspire à porter le nombre de touristes au Maroc à 21 millions par an, au départ de 69 pays et dans les quatre continents, et ce à l’horizon 2037”, a souligné Hamid Addou, PDG de Royal Air Maroc. 

Et d’ajouter que la RAM compte construire un réseau transversal pour relier les 12 régions du Royaume avec 46 lignes desservies et 173 fréquences.

A l’heure où la compagnie nationale prend son envol vers une nouvelle dimension, Royal Air Maroc révèle également une nouvelle expression de sa marque à travers une campagne de dimension internationale et une nouvelle signature institutionnelle : #DreamAfrica #MeetMorocco

A travers cette nouvelle «plateforme de marque», la compagnie nationale entend réaffirmer son leadership sur le continent africain. 

En tant que compagnie aérienne et avec l’ensemble de nos ressources, nous avons l’obligation d’incarner le meilleur du Maroc et de contribuer à l’essor du continent. Tel est le message porté par cette nouvelle promesse : #DreamAfrica #MeetMorocco », a affirmé Hamid Addou, PDG de Royal Air Maroc.

Et de poursuivre : “#DreamAfrica #MeetMorocco est l’expression d’un transporteur fier de ses origines et optimiste pour l’avenir. Il s’agit également de la promesse d’une expérience de voyage stimulante et singulière qui ouvre les yeux sur les richesses du Maroc et de l’Afrique, et d’une invitation à embarquer vers un monde d’opportunités, de créativité et de convivialité où l’humain est au cœur du développement”.

Addou a également mis en avant la nécessité de tenir compte du pari du développement durable et de décarbonation, d’autant plus que la coopération internationale et le tourisme mondial sont de plus en plus basé sur l’action climatique. "La RAM n’est toujours pas prête et aucune compagnie aérienne marocaine n’est prête, mais il faut commencer à y investir", a-t-il dit.

Ceci se fera par la mise en place d’avions nouvelle génération, le "Fuel Efficiency Program" qui vise à réduire l’empreinte carbone de 8%, et le programme "Sustainable Aviation Fuel" qui s’inscrit dans le cadre des engagements de l’alliance Oneworld, a-t-il expliqué.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 12 Decembre 2023

Ryanair veut doubler son trafic annuel au Maroc à l’horizon 2027

Samedi 11 Novembre 2023

Aéronautique : Une journée de sensibilisation au potentiel de l’industrie au profit de la jeunesse marocaine

Jeudi 02 Novembre 2023

Aérien : Air Arabia Maroc inaugure sa nouvelle ligne Marrakech-Dakhla

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required