Economie Tout voir

Safran inaugure l’extension de son site de nacelles d’avions à Casablanca

Safran inaugure l’extension de son site de nacelles d’avions à Casablanca

Safran Nacelles Morocco a inauguré mardi 21 juin à Casablanca l’extension de son site de production de nacelles d’avion.

Ont pris part à la cérémonie d’inauguration, Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du Commerce, Mohammed Abdeljalil, ministre des Transports et de la Logistique, Olivier Andriès, Directeur Général de Safran, Vincent Caro, Président de Safran Nacelles et Hamid Benbrahim El Andaloussi, Président du Conseil d’administration de Safran Nacelles Morocco. 

Cette extension de près de 6 000 m2 est dédiée à la production des nacelles de l’avion d’affaires haut de gamme Gulfstream G700/G800. Elle accompagne un plan de développement industriel du site qui sera encore plus efficace et performant afin d’augmenter les cadences de production des nacelles demandées par les clients.

Safran a investi 115 millions de dirhams (11 millions d’euros) dans son site, qui intègre les meilleurs standards de l’industrie aéronautique. Il devient ainsi le site de référence de Safran au Maroc avec une volonté forte de digitaliser ses processus de production et de réduire son empreinte environnementale.

«Ce nouvel investissement à la pointe de la technologie de ce leader mondial illustre un partenariat exceptionnel et la dynamique que connait l’industrie aéronautique sous le Leadership de SM le Roi Mohammed VI. Safran a accompagné la montée en gamme et en compétences de cette industrie et l’intérêt qu’il porte à la plateforme aéronautique marocaine et au capital humain contribue au renforcement de la compétitivité du secteur et l’intégration de métiers à plus forte valeur ajoutée. Le Maroc entame désormais une nouvelle ère de l’industrie aéronautique qui fera de lui un centre technologique et d’excellence et lui permettra de se positionner comme acteur majeur de niveau mondial», a souligné Ryad Mezzour.

Safran Nacelles Morocco entre dans l’ère du « Manufacturing 4.0 » en installant des équipements de pointe tels qu’un autoclave de grande taille, des stations de travail ergonomiques, des machines d’usinage ou encore des robots et cobots de dernière génération. Le site a également doublé la superficie d’une salle dédiée à la fabrication de pièces en matériaux composites, passant de 1 800 m2 à 3 600 m2. 

Pour accompagner son développement, Safran Nacelles Morocco forme ses 850 salariés qualifiés en fabrication en composites et en assemblage de nacelles afin qu’ils développent de nouvelles compétences notamment en ingénierie. Une centaine de nouveaux collaborateurs viendront d’ici la fin de l’année renforcer l’effectif de la société. 

S’exprimant à cette occasion, Olivier Andriès s’est dit heureux «d’inaugurer cette extension qui confirme la volonté de Safran de se développer durablement au Maroc. L’innovation, qui contribuera notamment à décarboner notre industrie, et l’excellence opérationnelle sont clés pour nos clients. C’est pourquoi, l’implantation du Groupe dans le royaume est stratégique et nous savons pouvoir compter sur les autorités marocaines et sur un personnel qualifié grâce au partenariat avec l’Institut des Métiers de l’Aéronautique – IMA».

Dans le but de contribuer à réduire de 30% les émissions de CO2 des installations Safran dès 2025, le site se dote d’une centrale électrique dont l’énergie sera fournie par 3 000 panneaux photovoltaïques installés sur la nouvelle extension ainsi qu’en ombrière du parking. Elle produira 20% de l’électricité du site. Opérationnelle en août 2022, elle permettra une économie de 2 000 tonnes de CO2 chaque année.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 20 Juillet 2022

Aéronautique : GAL Aerospace va construire au Maroc une unité de production de cabines d’avions

Lundi 18 Juillet 2022

Aéronautique : Signature d’un accord pour la création de l’écosystème Collins Aerospace au Maroc

Lundi 27 Juin 2022

Aéronotique : Spirit AeroSystems célèbre le lancement de la fabrication d'un nouveau programme au Maroc

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required