Economie Tout voir

Tamwilcom : Un rôle contracyclique salutaire pour le tissu économique

Tamwilcom : Un rôle contracyclique salutaire pour le tissu économique

La trésorerie des entreprises a pu se maintenir à un niveau globalement stable par rapport à 2019, grâce aux mesures de soutien prises par les autorités. Le plan quinquennal exceptionnel (2017-2021) se distingue par un taux d’atteinte des objectifs de 140%, hors produits Covid-19, enregistrant ainsi un taux de croissance annuel moyen de 15%.

Il ressort du Rapport d’activité 2021 de Tamwilcom que l’année dernière a été une période cruciale pour l’entité publique. Et ce, à trois niveaux.  2021 a été placée avant tout sous le signe de la relance.

Cette année, qui est aussi celle du bilan du Plan de développement 2017-2021, a également été celle de la transformation de l’institution au service de la garantie et du financement de l’entreprise depuis plusieurs décennies. 

Le rôle contracyclique joué par Tamwilcom durant la crise sanitaire liée à la Covid-19 est incontestable. 

Pleinement engagée pour la mise en œuvre des hautes orientations du Souverain, Tamwilcom s’est mobilisée aux côtés des établissements de crédit et autres bailleurs de fonds pour accompagner le tissu des très petites, petites et moyennes entreprises (TPME) ainsi que celui des start-up et des microentreprises.

Et ce, en permettant à ces catégories de structures d’accéder aux financements nécessaires pour maintenir l’emploi et faire face aux dépenses pendant la pandémie. 

L’institution financière publique s’est évertuée à soutenir, courant 2021, la relance des activités des entreprises, tout en restant mobilisées à leurs côtés pour leur faciliter l’accès au financement.

Concrètement, au terme de l’exercice 2021, le volume des crédits mobilisés, hors produits relance, s’est élevé à plus de 46,5 Mds de DH, enregistrant ainsi une progression de 58% par rapport à l’exercice précédent. 

A titre indicatif, l’offre de produits de la Société nationale de garantie et du financement de l’entreprise  (SNGFE) supportant son activité comporte des instruments génériques et permanents.

Cette offre peut inclure des produits spécifiques, éphémères et destinés à apporter une réponse à une problématique bien précise ou conjoncturelle, telle que celle mise en œuvre en 2020 et 2021 pour faire face à la crise de la Covid-19. 

 

Des réponses appropriées face à la crise sanitaire

Dès le déclenchement de la crise sanitaire, plusieurs mécanismes ont été mis en place auprès de la SNGFE, avec un double objectif : atténuer les effets de la crise sur la trésorerie des entreprises et favoriser la relance des activités du tissu économique.

Ainsi, la trésorerie des entreprises a pu se maintenir à un niveau globalement stable par rapport à 2019, grâce aux mesures de soutien prises par les autorités. Ainsi, le nombre d’entreprises ayant disposé d’une trésorerie positive a augmenté de 42,7 à 45,2% pour les grandes entreprises, de 52,1 à 57,4% pour les PME et de 66,4 à 68,5% pour les petites entreprises. Par contre, le nombre de micro-entreprises et de TPE disposant d’une trésorerie positive a légèrement reculé de 0,4 et 0,3 point respectivement.

Par ailleurs, et selon rapport annuel sur la supervision bancaire au titre de 2020, la hausse de la dette des entreprises a été tirée principalement par les crédits de trésorerie sous l’effet des mesures de soutien au crédit prises en réponse aux impacts de la crise sanitaire. Ainsi, sa part dans le total des crédits accordés par les établissements de crédit est demeurée stable à 51%. Hors prêts garantis, les crédits aux entreprises non financières enregistreraient une baisse de 3,6%.

Notons que l’activité de la SNGFE est essentiellement orientée vers le soutien du financement de l’entreprise, qui capte 94% du volume des interventions. Pour 2021, l’ensemble de l’activité a enregistré un volume de concours de financements mobilisés s’élevant à 62,8 Mds de DH en faveur de 307.940 opérations, et correspondant à un engagement agrégé de 42,3 milliards de DH. 

Par ailleurs, les mécanismes Covid-19 ont permis de garantir 213.240 crédits pour un montant global de près de 12,2 milliards de DH, ayant généré plus de 10,6 milliards de DH d’engagements.

 Précisons enfin que le plan quinquennal exceptionnel se distingue par un taux d’atteinte des objectifs de 140%, hors produits Covid-19, enregistrant ainsi un taux de croissance annuel moyen de 15%.

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 30 Decembre 2022

Tamwilcom : 130 milliards DH de financements mobilisés sur la période 2017-2021

Lundi 21 Novembre 2022

Daama Tamwil, fenêtre participative de Tamwilcom, entame sa tournée régionale

Vendredi 20 Mai 2022

Banques : Tamwilcom joue la carte de la proximité

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required