Politique Tout voir

Grand oral de Laftit devant la commission de l’Intérieur

Grand oral de Laftit devant la commission de l’Intérieur

 

Lors de la présentation du projet de budget sectoriel devant la commission de l’Intérieur, des collectivités territoriales, de l’habitat et de la politique de la ville, Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a retracé les grandes orientations et réalisations de son département. 


Il a annoncé dans intervention que la réussite des prochaines échéances électorales représente un défi pour son département et les acteurs politiques, en ce sens qu'elles sont la voie pour faire émerger des institutions capables de concrétiser les objectifs stratégiques escomptés.
Selon une approche participative, le ministère a initié une série de rencontres de concertation pour rapprocher les points de vue des acteurs au sujet de l'échéance électorale. 

L’objectif est de réunir les conditions adéquates et de préparer dans les meilleures conditions les prochaines élections nationales, régionales, locales ou professionnelles.
Insistant d'autre part sur le rôle primordial de la sécurité dans la dynamique de développement, Laftit a indiqué que les services de son département n'ont épargné aucun effort pour aller de l'avant dans la promotion d'un service de sécurité efficient et dont les interventions sont fondées sur l'anticipation.
Le ministère de l'Intérieur, a-t-il expliqué, a poursuivi la mise en œuvre des approches et des plans adoptés pour la lutte contre le terrorisme, le crime et l'immigration clandestine, ainsi que pour le renforcement du sentiment de sécurité chez les citoyens. 
S'ajoute la poursuite des opérations de lutte contre les réseaux criminels spécialisés dans le trafic du drogue, a-t-il dit, notant qu'un grand nombre de réseaux ont été démantelés grâce à la coordination des actions des différents services de sécurité.
Dans le cadre de la mise en œuvre du projet de numérisation des documents officiels du Royaume, le ministère a veillé à l'intégration des autorisations de port d'arme et de chasse en un seul document biométrique, édité par Dar As-Sikkah, selon des critères modernes.
De même, il a été procédé au lancement de la carte d'identité nationale électronique de nouvelle génération.
Sur un autre registre, le ministre a rappelé que son département a œuvré depuis le début de la pandémie de Covid-19 pour l’élaboration d'une stratégique de lutte contre l'épidémie, en coordination avec les départements concernés, à travers des mesures conciliant la préservation de la santé des citoyens, d'une part, et les exigences économiques, de l'autre.
Le ministre a ajouté que les autorités publiques ont su gérer avec succès les précédentes étapes de la crise sanitaire grâce à l'approche anticipative et graduelle, ainsi qu'à l'engagement collectif des différentes composantes de la société et l’implication des différentes institutions dans la mise en application des plans élaborés par l’État.

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 30 Mars 2024

Le président togolais renvoie la nouvelle Constitution devant l'Assemblée

Vendredi 15 Mars 2024

Sénégal : Les opposants Ousmane Sonko et Bassirou Diomaye Faye désormais libres

Vendredi 15 Mars 2024

Le président palestinien nomme Mohammed Mustafa nouveau Premier ministre

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required