Politique Tout voir

Khadijetou El Mokhtar expulsée du Pérou : Nouveau revers cuisant pour le «polisario»

Khadijetou El Mokhtar expulsée du Pérou : Nouveau revers cuisant pour le «polisario»

Tous les Etats ont aujourd’hui compris les stratagèmes du «polisario». Il use de tous les moyens, même des plus sordides, pour essayer d’exister sur la scène internationale. Son dernier fait d’arme s’est passé au Pérou. La séparatiste Khadijetou El Mokhtar a usurpé le statut de diplomate pour se rendre à Lima le 9 septembre, où elle s’est vu refuser l’accès au territoire péruvien, «après avoir violé son statut migratoire en tant que touriste lors de sa dernière visite au Pérou du 10 juin au 18 août derniers», indiquent les autorités péruviennes.

D’ailleurs, précisent-elles, «la citoyenne espagnole Khadijetou El Mokhtar a été refoulée, mercredi soir, à bord d’un vol en direction de l'Espagne, en application des lois migratoires en vigueur en vertu desquelles les étrangers qui ne sont pas admis sur le territoire national doivent retourner d’où ils sont venus».
Le comble, c’est que El Mokhtar a fait de la «résistance», d’autant qu’elle s’est obstinée à rester l’Aéroport international Jorge Chavez de Lima pendant plus de deux semaines, refusant de retourner dans son pays d’origine.

On l’aura compris, ces coups d’éclat grotesques du «polisario» n’ont pour seul objectif que de sortir des méandres de l’obscurité. Et ce, à un moment où des dizaines de pays, comme le Pérou, ont retiré leur reconnaissance à cette pseudo-république arabe sahraouie. Ceci explique donc cela.

D. W.

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 07 Octobre 2021

Espagne - Algérie : Zones d’ombre

Jeudi 07 Octobre 2021

ONU: Teach Children International s'élève contre le recrutement "actif" des enfants soldats par le polisario

Mercredi 02 Juin 2021

Affaire Brahim Ghali: L’Espagne choisit son camp

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required