Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Programme «100 jours 100 villes » : Le RNI dresse le bilan

Programme «100 jours 100 villes »  : Le RNI dresse le bilan

Vendredi 19 Mars 2021 Par Laquotidienne

 

Le parti du Rassemblement national des indépendants (RNI) a tenu une conférence de presse le mercredi 17 mars au siège central du parti à Rabat, au cours de laquelle il a passé en revue les temps forts du programme «100 jours 100 villes », en présence du président Aziz Akhannouch,  du  coordinateur national dudit programme, Mohamed Boussaid,   des membres du bureau politique Rachid Talbi El Alami, Hassan Benomar et Mostapha Baitaiss d'un certain nombre de membres du Bureau politique ainsi que le coordinateur du parti dans la région Beni- Mellal – Khénifra Abderrahim Chatbi.  

 

"Dans son discours, Akhannouch a souligné que le programme a été lancé en réponse aux directives royales afin de générer de nouvelles élites régionales et des compétences qualifiées pour gérer les affaires locales et surmonter les déséquilibres que connaissent de nombreuses petites et moyennes villes", précise le communiqué du parti politique.

 

La source souligne que le président du RNI a indiqué que ce programme ambitieux a permis de communiquer avec plus de  35 000 citoyens, d'identifier et de classer les villes sur la base d'un ensemble d'indicateurs tels que le chômage, la pauvreté et la densité de population.

 Akhannouch a souligné que le gain le plus important à travers le programme « 100 jours 100 villes » est la connaissance approfondie des problèmes de ces villes, ce qui l permettra à l'avenir de faciliter la tâche aux élus du parti en termes d'accomplissement et d'efficacité.

Le président du parti  a  aussi expliqué que les candidats du parti, grâce à "La voie des villes", auront la capacité de travailler sur le terrain et de créer une différence localement, et grâce à leur connaissance des mécanismes d'emploi et de partenariat fournis par l'Académie des Indépendants.

"Le coordinateur national du programme, Mohamed Boussaid, a présenté, quant à lui, des chiffres et des données sur l’avancement du programme et ses résultats les plus marquants", lit-on dans le même communiqué.

Boussaid a affirmé, par ailleurs, que l'invitation à assister aux réunions de « 100 jours dans 100 villes » était ouverte et a rassemblé des sympathisants du Rassemblement National des Indépendants, ainsi que des militants d'autres partis et des citoyens non affiliés politiquement, indiquant que la moyenne de participation aux réunions du programme était d'environ 350 citoyens pour chaque réunion.

Notons qu'en mars 2020, après 58 étapes, le programme a été arrêté à cause du contexte sanitaire lié à la pandémie du Covid-19 avant de reprendre en mai de la même année par visioconférence préservant ainsi son esprit et ses objectifs : écouter les habitants et discuter de leurs problèmes.

D’ailleurs, le secteur de la santé était l’un des sujets principaux pour 80 % des participants aux réunions du programme avant et durant la pandémie du Covid-19. ,  75% des participants, eux, trouvent que l'impact du chômage sur le plan social est plus sévère que sur le plan économique , tandis qu’un nombre important de participants ne croient pas au principe de parité en l'absence d’un enseignement public de qualité.

Ainsi, la collecte des propositions des participants a permis de définir 5 catégories pour les villes moyennes incluses dans le programme « 100 jours 100 villes », réparties comme suit :

Des villes ayant des difficultés économiques ;

Des villes fragilisées ;

Des villes excentrées ;

Des villes à vocation agricole ; 

Des villes dynamiques ;

De grandes villes.

Ce programme a également permis, à travers l'initiative d'engagement et d'écoute, d'identifier les nombreux défis communs aux habitants des villes moyennes, abstraction faite de leurs différences, en l’occurrence l'aspiration à un avenir meilleur, une plus grande écoute de la population, et l’exploitation de ces villes leur permettant de participer à la définition de leurs priorités.

Dans les prochaines étapes, des résumés relatifs au programme "100 jours 100 villes" seront présentés sur les pages de réseaux sociaux officiels du parti, en plus de la présentation progressive du livre "la voie des villes".

Au finale, le Rassemblement National des Indépendants (RNI) exprime sa fierté quant à la réussite du programme « 100 jours 100 villes » grâce notamment à l'efficacité de sa méthodologie et à la clarté de sa vision. Un succès qui concerne toutes les structures du parti et surtout ses bases actives, dont la jeunesse du parti qui s'est mobilisée avant, pendant et après les réunions, et a œuvré pour la réussite de cette expérience sans précédent.

 

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
RNI
Partage RéSEAUX SOCIAUX