Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Covid-19 Maroc/El Otmani : «Certaines mesures préventives pourraient être maintenues pendant des mois»

Covid-19 Maroc /El Otmani : «Certaines mesures préventives pourraient être maintenues pendant des mois»

Mercredi 10 Juin 2020 Par Laquotidienne

 

L'étape de l'allègement du confinement sanitaire mise en œuvre dès le 11 juin n'entrainera nullement la levée des mesures préventives nécessaires, "dont certaines pourraient être maintenues pendant des mois", a affirmé mercredi à Rabat le chef du gouvernement Saad Eddine El Otmani.

 

"Nous sommes appelés à faire preuve de vigilance, et nous comptons sur les citoyens pour respecter les mesures de prévention", a-t-il déclaré lors de la séance mensuelle des questions de politique générale à la Chambre des représentants.

El Otmani a dans ce contexte relevé que "ces mesures provisoires s'inscrivent dans la première étape de l'allègement du confinement sanitaire, en attendant l'évaluation hebdomadaire sur les incidences et les résultats du déconfinement".

Selon le chef du gouvernement, si aucun problème n'est posé, "il est prévu le passage à la deuxième étape avec la reprise de davantage d'activités et l'allègement encore des mesures du confinement".

A l'issue d'une telle évaluation, a-t-il poursuivi, on aura une vision quant à la prochaine phase pour les zones I et II ainsi qu'au sujet de l'autorisation d’activités supplémentaires, y compris probablement la relance graduelle du tourisme intérieur et les rassemblements sous conditions.

Abordant les répercussions du confinement sanitaire, El Otmani a considéré que les professions libérales et les métiers d’artisanat reprendront leur activité, au même titre que les entreprises, les unités industrielles et productives dont l'activité a repris dans le respect de certaines conditions.

S'agissant de l'administration, le chef du gouvernement a affirmé qu'elle doit reprendre son fonctionnement normal de façon progressive.

"Dans la zone I qui englobe 59 provinces et préfectures, il y aura une reprise des activités de l’administration, compte tenu des cas particuliers laissés à la discrétion des responsables hiérarchiques", a-t-il expliqué.

Il en est de même pour les fonctionnaires des services extérieurs dans la zone II, leur action étant nécessaire pour répondre aux besoins des entreprises et professions libérales.

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
coronavirus
Partage RéSEAUX SOCIAUX