Plus d'infos Tout voir

Découverte des plus anciennes empreintes de pieds humains d’Afrique du Nord et du sud de la Méditerranée sur le littoral de Larache

Découverte des plus anciennes empreintes de pieds humains d’Afrique du Nord et du sud de la Méditerranée sur le littoral de Larache

Dans une étude publiée le 22 janvier 2024 dans la revue Scientific Reports (Nature portfolio), une équipe de recherche internationale dirigée par l’Université Bretagne Sud en France, en partenariat avec des Universités marocaines, allemandes et espagnoles, présente les plus anciennes empreintes de pieds humaines connues en Afrique du Nord et au Sud de la Méditerranée. 

 

Les 85 empreintes de pieds humains, vieilles d’environ 100.000 ans ont été découvertes sur une plage rocheuse à Larache sur le littoral Nord-Ouest du Maroc. Les empreintes, celles d’Homo sapiens, ont été laissées par un minimum de 5 individus entre enfants, adolescents et adultes. Ces empreintes sont principalement orientées vers la mer et donnent une image saisissante de ce que pourrait être vraisemblablement la recherche de ressources marines par ses Homo sapiens qui habitaient ou longeaient la côte Larachoise il y a environ 100.000 ans.

Cette découverte a eu lieu au cours d’une mission de mesures sur le terrain en juillet 2022 dans le cadre d’un projet de recherche scientifique sur l’origine et la dynamique des blocs rocheux (boulders) qui jonchent le littoral sud de la ville de Larache dans le nord-ouest du Maroc. L’équipe internationale de scientifiques marocains, français et espagnols dirigée par le Dr. Mouncef Sedrati (Enseignant-chercheur et Directeur du Laboratoire Geo-Ocean à l’Université Bretagne Sud à Vannes en France) fait une découverte sensationnelle à quelques centaines de mètres au nord de leur site d’étude sur le littoral rocheux de Larache. 

85 empreintes de pieds humains, composées à la fois de pistes et d’empreintes de pieds isolées, réparties sur une surface rocheuse d’environ 2.800 m2 dépourvue d’autre matériel archéologique ou paléoanthropologique.

«Ces empreintes furent laissées sur le flanc marin d’une barre sableuse qui composait la partie haute de la plage il y a environ 100.000 ans. Ensuite, elles furent conservées rapidement grâce à un recouvrement par des sédiments fins lors d’une phase de faible conditions de houle conjuguée à une période de faible marnage de la marée», précise Dr. Mouncef Sedrati.

Des mesures et analyses approfondies sur le terrain des empreintes découvertes ont été réalisées en juillet 2022. Elles comportaient des levés par DGPS des positions des empreintes ainsi que par drone de la surface rocheuse. Des séries d’une dizaines de photos de haute résolution et des mesures altimétriques des distances et des profondeurs des empreintes. 

«L’analyse morphométrique des empreintes de pieds a permis d’estimer que ces empreintes ont été réalisées par des individus appartenant aux différentes classes d’âge, de l’enfant à l’adulte, avec une forte variation de taille (121-189 cm)», indiquent Jérémy Duveau
(Université Tübingen – Allemagne) et Ignacio Diaz-Martinez (Université de Cantabria – Espagne).

De son côté, Anass Sedrati du Site archéologique de Lixus-Larache / Université Abdelmalek Essaadi) affirme que «l’Afrique du Nord et le Maroc en particulier a livré les premières occurrences d’Homo sapiens notamment avec les fossiles de Jebel Irhoud. La découverte des empreintes de Larache constitue une preuve supplémentaire de l’importance de  l’Afrique du Nord, et de la région marocaine en particulier, dans l’évolution des hominines».

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 17 Aout 2023

Assainissement, barrages, routes...Nizar Baraka inspecte les projets en cours à Larache

Vendredi 28 Juillet 2023

Perspectives économiques : L’Afrique du Nord devrait faire de la croissance verte une urgence régionale, selon la BAD

Jeudi 27 Juillet 2023

Afrique du Nord : La croissance économique prévue à 4,6% en 2023

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required