Plus d'infos Tout voir

Jeux Olympiques : Tokyo passe le flambeau à Paris

Jeux Olympiques : Tokyo passe le flambeau à Paris

Jeu, set et match pour la 32ème édition des JO de Tokyo. L’empire du Soleil levant a réussi admirablement cet événement sportif planétaire, qui a tenu en haleine des millions d’aficionados à travers le monde.
 
Débutés le 23 juillet dernier, les Jeux Olympiques de Tokyo tirent officiellement leur révérence avec l'extinction de la flamme olympique, qui aura brillé au sein de la vasque durant ces dix-neuf jours de compétition acharnée.                                                              

 Comme le veut la tradition, c’est la maire de Paris, Anne Hidalgo, qui a reçu le drapeau olympique des mains du président du Comité international olympique (CIO) Thomas Bach, lors de la cérémonie de clôture. La ville «Lumière» accueillera donc les prochains Jeux en 2024. 
 
Plus de 11.000 sportifs représentant 206 pays ont pris part à cette édition, en plus de l'équipe des réfugiés, qui comprenait 29 sportifs (11 pays).
 
Les Etats Unis, avec 39 titres olympiques décrochés à Tokyo, ont maintenu leur domination sur le tableau des médailles. Les Américains ont remporté au total 113 médailles (39 or, 41 argent et 33 bronze), en baisse par rapport aux Jeux de Rio en 2016 (46 or et 121 médailles au total). La Chine décroche la deuxième place, le Japon, pays organisateur, s’adjuge la 3ème position. 
 
Rappelons que Tokyo a accueilli les Olympiades pour la 2ème fois de son histoire après l'édition de 1964.
 
De son côté, le Maroc a été représenté par un contingent de 47 sportifs, engagés dans 18 disciplines. Il occupe en fin de compétition le 63ème rang.
 
Le Royaume a concouru dans les disciplines de l'athlétisme (15 athlètes), la boxe (6), le judo (2), le taekwondo (3), le cyclisme (1), l’haltérophilie (1), le karaté (1), le Canoë Kayak (1), l’aviron (1), le surf (1), la lutte (1), l’escrime (1), le tir sportif (1), les sports équestres (5), le triathlon (1), le beach-volley (2), le golf (1) et la natation (2).
 
De ces 47 sportifs engagés, aucun n'a pu relever le défi.  Seul l’athlète Soufiane El Bakkali a offert au Maroc sa seule médaille dans ces jeux, en remportant le précieux métal sur 3.000 m steeple.
El Bakkali s’est imposé en 8min 8s 90/100 devant l’Éthiopien Lamecha Girma (8min 10s 38/100) et le Kényan Benjamin Kigen (8min 11s 45/100).
 
Hicham El Guerrouj était le dernier athlète marocain à monter sur la plus haute marche du podium olympique, après son double sacre à Athènes en 2004, puisqu’il avait remporté l'or au 1.500 et 5.000 m. 

 
A noter que le coût des Jeux de Tokyo, initialement chiffré à 7,3 milliards de dollars, a atteint 15,4 milliards en prenant en compte les frais dus au report d’un an. De ce fait, les Jo de Tokyo sont désormais les plus chers de l’histoire moderne.

Ibtissam Zerrouk 

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 15 Janvier 2022

Omicron : La Coupe du monde de tir sportif annulée

Vendredi 14 Janvier 2022

CAN-2021 : Victoire du Maroc face aux Comores (2-0)

Vendredi 14 Janvier 2022

FIFA: Achraf Hakimi, 3e transfert le plus cher au monde en 2021

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required