Plus d'infos Tout voir

Maroc-Israël : Discussion autour opportunités de financement des projets de recherche scientifique

Maroc-Israël : Discussion autour opportunités de financement des projets de recherche scientifique

Le Centre de compétence changement climatique -4C Maroc- a organisé, mardi 20 septembre à son siège à Rabat, une rencontre d’échange entre le Middle East Regional Cooperation (programme de l’Agence américaine de coopération USAID) et les représentants des institutions marocaines impliquées dans la coopération et la recherche scientifique (universités, IRESEN, Mascir et autres centres et laboratoires de recherche).

Adossé à l’USAID, le programme MERC promeut la coopération entre les pays Arabes et Israël en matière de recherche scientifique, de développement technologique et de renforcement des capacités. L’action du MERC est orientée vers les sujets de recherche et de technologie d'importance régionale pour le développement durable du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord (MENA).

Cette rencontre, qui s’inscrit dans le cadre des activités du 4C Maroc de mobilisation et de mise en relation des réseaux de chercheurs et universitaires autour des thématiques de développement durable, a connu la participation de Anne Dare, Coordinatrice du MERC, d’une représentante du bureau de l’USAID au Maroc, ainsi qu’une centaine de chercheurs affiliés à une dizaine d’universités marocaines publiques et privées.

Au cours de cette rencontre, Rajae Chafil, Directrice Générale du 4C Maroc, est revenue sur le soutien apporté par le 4C Maroc à la recherche scientifique et au renforcement des capacités des différents types d’acteurs concernés.

« Avec l’appui du Centre 4C Maroc, notamment à travers le projet du Programme des Nations Unies pour le Développement PNUD/4C Maroc, trois masters nationaux ont été mis en place dans trois universités marocaines afin de permettre aux jeunes, marocains et africains, désireux de s’investir dans le domaine du changement climatique, de recevoir une formation complète et de haut niveau dans ce domaine », a déclaré Chafil, avant de rappeler les actions de renforcement des capacités déployés par le Centre 4C Maroc.

Pour sa part, Anne Dare a réitéré la disponibilité du MERC à accompagner les projets de recherche marocains et incluant des parties prenantes israéliennes, mais aussi des autres pays concernés par le MERC (la Jordanie, par exemple). En invitant les chercheurs marocains à soumettre des demandes de financement de leurs projets de recherche, notamment en relation avec le développement durable, Dare a rappelé que les six principaux critères de sélection des projets sont :

• Solidité et durabilité de la coopération arabo-israélienne

• Pertinence pour le développement régional

• Impact probable et voie de mise en œuvre

• Mérite technique et innovation

• Renforcement des capacités

• Structure de gestion

Suite à cette rencontre, Dare a apporté des réponses personnalisées aux demandes de précisions de chercheurs marocains porteurs de projets.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 22 Septembre 2022

Rome : La sécurité alimentaire en Afrique au cœur du partenariat Maroc-FAO-Israël

Jeudi 22 Septembre 2022

Albares se félicite du partenariat stratégique “intense” liant l’Espagne et le Maroc

Lundi 05 Septembre 2022

Enquête: Shireen Abu Akleh aurait été tuée par un tir israélien

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required