Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Procès de Said Bouteflika et ses co-accusés : Louisa Hanoune relaxée

Procès de Said Bouteflika et ses co-accusés : Louisa Hanoune relaxée

Mardi 11 Fevrier 2020 Par Laquotidienne

La secrétaire générale du Parti des travailleurs, Louisa Hanoune, détenue en prison depuis mai dernier dans l'affaire de Saïd Bouteflika, frère-conseiller du président déchu et de ses coaccusés, a été libérée de la prison de Blida dans la nuit de lundi à mardi, a annoncé son avocat.

Hanoune a été condamnée en appel, lundi, par le tribunal militaire de Blida à trois ans de prison, dont 9 mois ferme pour "non dénonciation d'une réunion suspecte, tandis que les charges d'atteinte à l'autorité militaire et de complot contre l'autorité de l'Etat", retenues contre elle, ont été abandonnées.

Elle retrouve ainsi sa liberté après avoir purgé sa peine de neuf mois de prison ferme, a expliqué Seddik Mouhous, l’un des avocats de la défense.

A sa sortie de prison, elle a notamment remercié ceux qui l’ont soutenue et clamé son innocence.

Les autres co-accusés, à savoir Saïd Bouteflika, les deux anciens patrons des services de renseignement à la retraite, le général de corps d’armée Mohamed Mediène dit "Toufik" et le général-major Bachir Tartag ont été condamnés par le même tribunal à 15 ans de prison ferme, confirmant ainsi le premier verdict.

Les quatre accusés ont été condamnés, en septembre dernier en première instance par le tribunal militaire, à quinze ans de prison ferme chacun pour "atteinte à l’autorité de l’armée" et "complot contre l’autorité de l’Etat".

 

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Algérie
Partage RéSEAUX SOCIAUX