Société Tout voir

Abus sexuel dans une association à Tanger : Les autorités prennent  les choses en main

Abus sexuel dans une association à Tanger : Les autorités prennent  les choses en main

Le Conseil national des droits de l'homme (CNDH) a annoncé avoir pris connaissance, via les médias, des déclarations de certains mineurs et adultes qui ont résidé ou résident encore dans le «Centre social Assadaka de Tanger». Ces derniers ont affirmé qu'ils avaient été victimes d'agressions sexuelles, violences et mauvais traitements par certains encadrants du centre, dont deux de nationalité espagnole.
 

 
Le CNDH a déclaré dans un communiqué, qu'une équipe de la Commission régionale des droits de l’homme de Tanger avait mené des enquêtes préliminaires. Il a souligné que «ce qui est arrivé dans cette institution sociale, par ses propres responsables, constitue une grave violation des droits de l'enfant, des actes qui sont punis par la loi ».
 
Dès lors, le Conseil a décidé  de transmettre ses conclusions à la Présidence du ministère public, avec comme recommandation d'ouvrir une enquête sur cette affaire.
 
Le Conseil national des droits de l'homme a adressé également une lettre au ministère de la Solidarité, de l’Insertion sociale et de la Famille, afin d'approfondir les recherches au niveau administratif, déterminer les responsabilités dans ce qui s'est passé et prendre toutes les mesures préventives et nécessaires pour protéger les détenus de ce centre.

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 04 Avril 2022

Tanger : La délégation régionale de la CCIS du Portugal désormais opérationnelle

Vendredi 25 Mars 2022

Le 3è Forum des zones industrielles, du 8 au 10 juin à Tanger

Jeudi 24 Mars 2022

Port Tanger Med: Saisie de plus de 10 millions de cigarettes de contrebande

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required