Société Tout voir

La HACA présente une étude sur le traitement médiatique des violences faites aux femmes

La HACA présente une étude sur le traitement médiatique des violences faites aux femmes

La Haute autorité de la communication audiovisuelle a organisé ce jour un atelier interactif pour présenter l’étude qu’elle a réalisée sur «le traitement médiatique des violences faites aux femmes» à partir d'un échantillon de programmes d'informations de radios, de télévisions et de contenus des sites électroniques.

La réalisation de cette étude entre dans le cadre des engagements de l'Instance au titre de la déclaration de Marrakech pour la lutte contre les femmes, initiée par  la princesse Lalla Meryem, présidente de l’Union nationale des femmes du Maroc (UNFM), et signée le 8 mars 2020 sous sa présidence effective.

Cinq départements ministériels ainsi que la Présidence du ministère Public et la HACA ont cosigné cette déclaration importante qui appelle entre autres, à un renforcement et à une convergence des efforts et des actions pour la prévention et la lutte contre la violence de genre.  

L'atelier du 1er décembre aura lieu également dans le contexte de la campagne de 16 jours d’activisme contre la violence faite aux femmes et aux filles, organisée cette année par l’ONU Femmes sous le thème «Mettons fin à la violence contre les femmes et les filles maintenant» à laquelle contribue la HACA.

L'évènement offrira ainsi l'occasion d'initier une réflexion collective et des échanges à partir de perspectives diverses puisqu'il réunira journalistes, responsables éditoriaux ainsi que représentants d'institutions publiques et d'associations de la société civile actives dans le domaine de droits humains, de l'autonomisation des femmes et des médias.

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 20 Janvier 2022

Aziz Akhannouch : Bref, le chef a parlé !

Jeudi 20 Janvier 2022

Saison scolaire 2022-2023 : Les contrats d'édition des manuels remis aux éditeurs concernés

Jeudi 20 Janvier 2022

Service militaire : Le formulaire de recensement doit être rempli au plus tard le 10 février 2022

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required