International Tout voir

ONU : Menace de "famine imminente" dans la bande de Gaza

ONU : Menace de "famine imminente" dans la bande de Gaza

Gaza est "menacée d'une famine imminente", l'aide alimentaire ayant du mal à être acheminée dans le territoire palestinien à cause des combats et des obstacles mis par les autorités israéliennes, a dénoncé le Programme alimentaire mondial (PAM) mardi.


Déjà en décembre, l'agence onusienne avait fait état de la situation catastrophique pour les 2,2 millions de personnes vivant à Gaza, qui se trouvaient à un niveau d'insécurité alimentaire aiguë, voire pire.

"Chaque jour qui passe on évolue, bien sûr, vers une situation encore bien plus catastrophique", a affirmé Abeer Etefa, la porte-parole du PAM pour le Moyen-Orient lors du briefing régulier de l'ONU à Genève.

Elle a pointé "une menace imminente de famine", en visioconférence du Caire, ajoutant que "le risque d'avoir des poches de famine à Gaza est toujours présent."

"Plus d'un demi-million de personnes à Gaza sont confrontées à des niveaux d'insécurité alimentaire catastrophiques et le risque de famine augmente chaque jour, car le conflit limite la fourniture d'une aide alimentaire vitale pour les personnes dans le besoin", a souligné Etefa.

Israël a déclenché la guerre contre le Hamas après les attaques sans précédent du Hamas, qui ont fait 1.140 morts le 7 octobre, selon un décompte de l'AFP basé sur des chiffres officiels israéliens.

Depuis, Israël bombarde sans relâche le territoire et a lancé une offensive terrestre pour "éliminer" le Hamas, faisant au moins 25.490 personnes à Gaza, dont environ 70% de femmes, d'enfants et d'adolescents, selon le ministère de la Santé du Hamas.

Selon Etefa environ 70% des demandes de livraison de nourriture au nord de Gaza ont été rejetées par les autorités israéliennes.

Les deux dernières livraisons vers le nord de 200 tonnes de nourriture pour 15.000 personnes ont eu lieu autour de la mi-janvier.

"C'est vraiment un très petit nombre", a déclaré la porte-parole.

"C'est pourquoi nous voyons les gens devenir plus désespérés", car ils ne savent si et quand les camions vont pouvoir repasser.

Depuis le début janvier, plus de 730 camions transportant plus de 13.000 tonnes de nourriture sont entrés à Gaza, a indiqué le PAM.

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 02 Mars 2024

Bande de Gaza : Le bilan s'alourdit à 30.320 morts

Mercredi 28 Fevrier 2024

Gaza : Un nouveau bilan fait état de 29.954 morts

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required