International Tout voir

Brexit : Les entreprises fuient le Royaume-Uni

Brexit : Les entreprises fuient le Royaume-Uni

Plusieurs entreprises britanniques ont annoncé le transfert de leur siège du Royaume-Uni vers d'autres destinations en Europe ou en Asie, dans le cadre de mesures proactives en perspective d'un Brexit sans accord. 

La compagnie de croisières britannique "P & O", "Sony" et "James Dixon LDT" ont ainsi décidé de quitter le territoire britannique en vue de limiter d'éventuels dommages en cas d'une sortie désordonnée de l'Union européenne (UE).

Le grand opérateur maritime britannique "P & O" a déjà activé ses plans pour le Brexit, en annonçant que ses six transbordeurs via la manche seraient réenregistrés auprès du registre britannique à Chypre afin de conserver les avantages fiscaux de l'UE, souligne mercredi le quotidien The Guardian. 

De son côté, le géant japonais de l'électronique "Sony" a décidé de déménager son siège européen depuis la Grande-Bretagne vers les Pays-Bas. 

"Nous allons transférer la localisation administrative de notre siège européen à Amsterdam" d'ici à fin mars, a indiqué mercredi un porte-parole de la compagnie, Takashi Iida. 

Sony Europe va donc passer sous la coupe d'une nouvelle filiale créée aux Pays-Bas, restant ainsi sous les règles de l'UE après le Brexit.

James Dyson, le milliardaire défendant le Brexit, a lui aussi porté un nouveau coup dur au gouvernement britannique, en révélant qu'il va transférer le siège de son entreprise éponyme à Singapour, suscitant ainsi de vives critiques.

La décision de Dyson de déplacer son siège hors du Royaume-Uni a été prise au moment où plusieurs grandes entreprises ont annoncé des mesures pour atténuer les effets d'un "no deal".

Dans ce cadre, les magasins "Dixons Carphone" et "Pets at Home" ont fait part de leur intention de renforcer leurs approvisionnements en cas de chaos dans les ports britanniques.

Le patron de "Pets at Home", le plus grand fournisseur d'animaux domestiques et de leurs fournitures au Royaume Uni, a déclaré que sa société avait commencé à stocker des produits de première nécessité, y compris de la nourriture pour chats.

"Nous ne voulons pas que les familles manquent de nourriture pour leurs animaux domestiques" après le Brexit, a-t-il relevé.

De son côté, le DG du constructeur de voitures de luxe "Bentley" a déclaré que sa société stockait des pièces détachées, tout en décrivant le Brexit comme un "tueur" menaçant la rentabilité de son entreprise.

Le Royaume-Uni devrait quitter l'Union européenne le 29 mars, mais en l'absence d'un plan clair de cette sortie, les prévisions économiques demeurent floues. 

Le gouverneur de la Banque centrale d’Angleterre (BoE) avait averti récemment dans un rapport que l'économie britannique subira de lourdes conséquences en cas d'un Brexit sans accord, avec un effondrement de 25% de la Livre sterling. 

La Première ministre britannique, Theresa May, a annoncé lundi aux députés qu'elle retournerait discuter avec Bruxelles pour sauver son traité de retrait, mais sans proposer de plan alternatif.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 01 Janvier 2021

Le Royaume-Uni quitte officiellement l'UE

Mercredi 30 Decembre 2020

L'accord post-Brexit signé par les dirigeants de l'UE

Lundi 28 Decembre 2020

Accord post-Brexit : Les 27 ouvrent la voie à la ratification

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required