International Tout voir

Le SG de l’ONU salue la prolongation de l’accord céréalier de la mer Noire

Le SG de l’ONU salue la prolongation de l’accord céréalier de la mer Noire

Le Secrétaire général de l’ONU António Guterres a salué, jeudi, le renouvellement de l’accord sur les exportations de céréales ukrainiennes à travers un corridor sécurisé en mer Noire, des ports d’Odessa jusqu’au Bosphore en Türkiye.

Selon l’ONU, la prolongation de l’accord sur l’exportation des céréales ukrainiennes est essentielle "pour faire baisser les prix des denrées alimentaires".

"Je me félicite de l’accord conclu par toutes les parties pour poursuivre l’Initiative céréalière de la mer Noire afin de faciliter la navigation sûre des exportations de céréales, de denrées alimentaires et d’engrais en provenance d’Ukraine", a déclaré Guterres dans un communiqué, relevant que cette initiative "continue de démontrer l’importance d’une diplomatie discrète dans le cadre de la recherche de solutions multilatérales".

Sous l’égide de la Türkiye et des Nations Unies, Istanbul avait accueilli le 22 juillet dernier la signature de cet accord sur le exportations de céréales et d'engrais depuis les ports ukrainiens, ainsi qu'un accord sur la sécurisation des exportations de denrées alimentaires et d'engrais de Russie.

A ce sujet, Guterres a indiqué que l’ONU était "pleinement engagée à supprimer les obstacles restants à l’exportation de denrées alimentaires et d’engrais depuis la Fédération de Russie", une partie de l’initiative que Moscou considère comme essentielle.

Pour les Nations Unies, l'Initiative céréalière de la mer Noire est essentielle « pour faire baisser les prix des aliments et des engrais et éviter une crise. Le ministère ukrainien des infrastructures a déclaré jeudi qu’un accord avait été trouvé pour prolonger de 120 jours l’Initiative céréalière de la mer Noire.

"Cette décision vient d’être prise à Istanbul. Les Nations Unies et la Turquie restent les garants de l’initiative", a annoncé jeudi sur Twitter le ministre des infrastructures ukrainien, Oleksandre Koubrakov, se réjouissant d’un pas « important dans la lutte contre la crise alimentaire mondiale ».

L'initiative qui devait en principe expirer ce vendredi soir, a permis de sortir plus de 11 millions de tonnes des ports ukrainiens en quatre mois.

Avec la reconduction de l’initiative, les Nations Unies ont réaffirmé leur engagement « à soutenir pleinement le Centre commun de coordination afin que cette ligne d’approvisionnement vitale continue à fonctionner sans heurts ».

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 22 Mai 2024

Saisie des avoirs russes gelés : Le Kremlin fustige la décision de l’UE

Lundi 13 Mai 2024

Russie : Poutine limoge son ministre de la Défense

Vendredi 10 Mai 2024

Forum de l'ONU sur les forêts : Le Maroc élu vice-président pour le biennium 2024-2026

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required