International Tout voir

Le tabac responsable d'une mort sur huit en France

Le tabac responsable d'une mort sur huit en France

Le tabac a fait 75.000 morts en France en 2015, ce qui représente plus d’un décès sur huit, selon des chiffres de l’agence sanitaire Santé publique France publiés mardi, avant la Journée mondiale sans tabac célébrée vendredi.

«Comme dans la plupart des pays industrialisés, le tabagisme reste la première cause de décès évitables en France», souligne l’agence sanitaire dans son bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH).

«En 2015, 75.320 décès ont été estimés attribuables au tabagisme sur les 580.000 décès enregistrés en France métropolitaine», indique l’agence, qui souligne que les hommes sont particulièrement touchés, alors que les femmes sont de plus en plus concernées.

En 2015, 19% des hommes décédés sont morts à cause du tabac (55. 400), contre 7% pour les femmes (19.900), précise la même source. 

L’agence sanitaire fait état d’une diminution du nombre de morts chez les hommes. Par contre, chez les femmes, il s’est multiplié.

Entre 2000 et 2015, le nombre de morts attribuables au tabac chez les hommes a diminué (-11 %), alors qu’il a été multiplié par 2,5 chez les femmes (passant de 8.000 à 19.900), observe l’agence.

Les causes des morts attribuables au tabagisme sont les cancers (dans 61,7% des cas), au premier rang desquels celui du poumon, une maladie cardiovasculaire (22,1%) et une pathologie respiratoire (16,2%).

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), d'ici 2020, le tabac sera la principale cause de décès et d'incapacité, avec plus de 10 millions de victimes par an.

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 20 Janvier 2022

Le Collectif Démocratie et Libertés demande à Macron de «contribuer à clore le dossier du Sahara marocain»

Jeudi 13 Janvier 2022

Le Mali dénonce la violation de son espace aérien par un avion militaire français

Lundi 10 Janvier 2022

Présidence française de l’UE : Le Maroc plaide pour un nouveau partenariat gagnant-gagnant entre l’UE et l’Afrique

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required