Economie Tout voir

Aéronautique : Le Maroc vend ses atouts au Salon du Bourget

Aéronautique : Le Maroc vend ses atouts au Salon du Bourget

 

La participation marocaine au 53ème Salon international de l’aéronautique et de l’espace du Bourget, qui s'ouvre ce lundi en banlieue parisienne, est l’occasion pour "présenter l’essor et le dynamisme que connait le secteur aujourd’hui".

Selon le ministère de l'Industrie, de l'Investissement, du Commerce et de l'Economie numérique, le Royaume est représenté à cette grand-messe internationale des professionnels de l’aéronautique et du spatial par une forte délégation d’officiels et de professionnels, conduite par le ministre de tutelle Moulay Hafid Elalamy. 

«Le Maroc s’est aujourd’hui hissé au rang de premier exportateur de produits aéronautiques sur le continent africain», souligne Elalamy, cité dans le communiqué.

Pour le ministre, le Royaume est, en effet, entré dans "une nouvelle ère aéronautique dans laquelle l’intégration locale est le fer de lance".

"Notre approche de promotion des investissements vise à les attirer pour investir dans le Royaume afin de compléter l’écosystème.

Des leaders mondiaux et des acteurs de référence ont fait le choix du Royaume.

Ceci est la parfaite illustration de l’émergence d’un secteur qui ne fait et ne fera que gagner en performance et en compétitivité", explique Elalamy.

Son département note à cet égard que le développement de filières diversifiées positionne le Maroc en destination privilégiée de la sous-traitance aéronautique «best-cost».

Plusieurs filières du secteur qui présentent un grand potentiel de développement au Maroc ont été identifiées. 

Dans ce sens, poursuivant cette dynamique, le ministre s’entretiendra avec différents acteurs mondiaux du secteur afin de présenter l’expertise du Maroc dans le secteur et les atouts qu’il présente, précise la même source.

D’après les chiffres communiqués à cette occasion, le secteur aéronautique marocain compte aujourd’hui près de 140 entreprises et emploie directement près de 16.700 personnes qualifiées.

A 2018, les exportations du secteur s’élevaient à 13,9 milliards de dirhams, soit 5,6% du total des exportations du Royaume. Le secteur enregistre également la plus forte croissance à l’export de l’industrie manufacturière, avec un taux de 13,8%.

Le Royaume est, de ce fait, entré dans une nouvelle ère aéronautique où l’intégration locale est le fer de lance, relève le communiqué, précisant que depuis le lancement du Plan d'Accélération Industrielle (PAI), le taux d’intégration locale a presque doublé.

Il est passé de 17,5% fin 2014 à 34% à fin 2018.

"Depuis le lancement du PAI, le revenu du secteur a plus que doublé, passant de 8 milliards de dirhams en 2014 à 17 milliards en 2018.

Les objectifs tracés ont d’ores-et-déjà pratiquement été atteints, s’agissant notamment de l’intégration locale qui était initialement de 35% à horizon 2020 et qui sera revue à la hausse à 42%. Sur la période, l’emploi a cru de 67%", conclut le communiqué.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 20 Juillet 2022

Aéronautique : GAL Aerospace va construire au Maroc une unité de production de cabines d’avions

Lundi 18 Juillet 2022

Aéronautique : Signature d’un accord pour la création de l’écosystème Collins Aerospace au Maroc

Lundi 27 Juin 2022

Aéronotique : Spirit AeroSystems célèbre le lancement de la fabrication d'un nouveau programme au Maroc

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required