Economie Tout voir

Commerce de proximité : De nouvelles conventions signées

Commerce de proximité : De nouvelles conventions signées

- Le secteur du commerce de proximité au Maroc joue un rôle socioéconomique très important. Toutefois, il est confronté à de nombreuses contraintes dont notamment la concurrence acharnée des réseaux modernes comme les grandes surfaces et aussi le e-commerce.

- Le département de tutelle s’efforce depuis des années à promouvoir l’activité. 

 

Dans le cadre de la Journée nationale du commerçant, organisée à Ksar el Kebir à l’initiative du ministère de l’Industrie et du Commerce, plusieurs conventions ont été signées entre le ministère et les fédérations concernées afin de donner au secteur une nouvelle impulsion et relever les différents défis.

Sous le thème: «Le commerce de proximité face à la concurrence du commerce moderne et le développement du e-commerce», cet événement a réuni plusieurs acteurs de l’activité comme les représentants des Chambres de commerce, d’industrie et de services, des départements ministériels et des institutions publiques, ainsi que des universitaires, des organisations professionnelles et des opérateurs privés du commerce et de la distribution.

A cette occasion, Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du Commerce, a mis en exergue le rôle important que joue le commerce de proximité dans le paysage économique national, le qualifiant de «maillon incontournable de la chaîne d’approvisionnement, mais également une alternative de financement inconditionnel pour les ménages marocains».

Le ministre a également insisté sur la priorité qu’accorde le gouvernement au commerce et au commerçant rappelant les chantiers structuraux entrepris, pour améliorer les conditions de travail du commerçant, développer le cadre législatif du secteur et répondre aux attentes du consommateur marocain de plus en plus exigeant.

Cette nouvelle édition de la JNC a été, justement, l’occasion de faire le point sur l’état d’avancement de la mise en place des recommandations issues du Forum marocain du commerce tenu en avril 2019. 

Mezzour a souligné, à ce propos, «l’importance de la généralisation de l’assurance maladie obligatoire, chantier phare mis en œuvre grâce aux hautes orientations Royales de Sa Majesté le Roi que Dieu L’assiste, ainsi que les efforts déployés pour permettre aux commerçants d’améliorer leur compétitivité, en termes de modernisation, de digitalisation et de financement». 

Au cours de cet événement, les défis qu’affronte le commerçant de proximité, ont été débattus à travers trois tables rondes dédiées aux thématiques suivantes:

- Le rôle de la modernisation dans le renforcement de la compétitivité du commerce de proximité.

- L’approche à mettre en place pour garantir un meilleur financement du commerçant tenant compte de la mutation du comportement du consommateur.

- Les perspectives à venir à la lumière du chantier Royal relatif à la couverture sociale.

Cette journée a été marquée par la signature de plusieurs conventions de partenariat visant le développement du commerce de proximité :

• Une convention cadre portant sur l’alphabétisation fonctionnelle en faveur des commerçants de proximité, signée entre le ministère de l’Industrie et du Commerce, l’Agence de lutte contre l’analphabétisation et la Fédération des Chambres de commerce et d’industrie.

• Deux conventions spécifiques portant sur l’éducation financière des commerçants, en partenariat avec la Fondation marocaine pour l’éducation financière, respectivement avec la CCIS de la région de Béni Mellal-Khénifra et la CCIS de la région de Fès- Meknès.

• Une convention de partenariat entre le ministère de l’Industrie et du Commerce, la Fédération des Chambres de commerce et d’industrie et l’OMPIC.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 02 Juillet 2024

HCP : Les indices du commerce extérieur en recul au T1-2024

Samedi 29 Juin 2024

Commercialisation directe des fruits et légumes : Quel impact sur les prix ?

Jeudi 13 Juin 2024

Services marchands non financiers : 45% des patrons anticipent une hausse au T2-2024

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required