Economie Tout voir

Marchés : Approvisionnement abondant et prix stables durant les huit premiers jours du Ramadan

Marchés : Approvisionnement abondant et prix stables durant les huit premiers jours du Ramadan

La commission interministérielle chargée du suivi de l'approvisionnement, des prix et des opérations de contrôle de la qualité et des prix, réunie jeudi, a assuré que les marchés sont approvisionnés de façon abondante en produits de large consommation et les prix sont stables durant les huit premiers jours du Ramadan.

"I
l ressort du suivi quotidien des marchés effectué par les départements concernés, que les marchés des produits de large consommation sont approvisionnés de façon abondante au cours de cette période et qu'aucune anomalie particulière n'a été relevée à ce niveau", indique le Département des Affaires générales et de la gouvernance dans un communiqué sur la deuxième réunion de cette commission. "Pour ce qui est des prix pratiques, ils sont généralement stables, certaines catégories ont même enregistré des baisses par rapport à la même période du mois de Ramadan de l'année précédente, à l'instar des légumineuses et des viandes rouges. Il a été remarquée également de légères hausse des prix de certains produits alimentaires comme la tomate et les viandes blanches", poursuit la même source.

Cette réunion a été tenue sous la présidence du Département des Affaires générales et de la gouvernance relevant du ministère de l'Economie, des finances et de la réforme de l'administration, avec la participation des départements ministériels chargés de l'Intérieur, de l'Agriculture, des pêches maritimes, de l'Industrie et du commerce et celui de l'Energie et des mines. La commission poursuivra la tenue régulière de ses réunions pour suivre l'évolution de la situation des marchés, le niveau de l'approvisionnement et des prix et le bilan des interventions des commissions de contrôle pour faire face à tout type de fraude, de monopolisation, de spéculation ou de manipulation des prix, conclut le communiqué.

Un total de 552 infractions a été constaté, au cours des huit premiers jours du Ramadan, suite aux contrôles des prix et de la qualité des produits alimentaires effectués par les commissions mixtes provinciales et locales, selon le Département des Affaires générales et de la gouvernance relevant du ministère de l'Economie, des finances et de la réforme de l'administration.

"Les opérations de contrôle des prix et de la qualité des produits effectuées par les commissions mixtes provinciales et locales ont porté durant les huit premiers jours du mois de Ramadan sur 12.358 points de production, de stockage et de vente en gros et au détail, et ont conduit à la constatation de 552 infractions en matière de prix et de qualité des produits alimentaires, dont les contrevenants ont été sanctionnés conformément à la réglementation en la matière", indique le Département dans un communiqué sur la 2ème réunion de la commission interministérielle chargée du suivi de l'approvisionnement, des prix et des opérations de contrôle de la qualité et des prix.

Pour ce qui est de la qualité des marchandises et produits stockés ou présentés à la vente, les commissions mixtes ont procédé à la saisie et à la destruction de 18 tonnes de marchandises impropres à la consommation ou non conformes aux normes requises, précise la même source. Ces quantités comprennent 3,6 tonnes de farines et dérivés, de pain, gâteaux et confiseries, de 3,5 tonnes de viandes, poissons et charcuterie, 3 tonnes de dattes, fruits secs, miel et confiture et presque 1,2 tonnes en boissons et jus, ajoute le communiqué.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 30 Novembre 2022

Approvisionnement en eau potable : Augmentation des fonds alloués au PNAEPI

Mercredi 30 Novembre 2022

Droit et économie de la concurrence: le Conseil de la concurrence tend la main au monde universitaire

Mardi 29 Novembre 2022

CDG Invest prend une participation minoritaire dans le Groupe Vita Couture

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required