Economie Tout voir

Cultures d'automne : 2,8 millions d’hectares emblavés

Cultures d'automne : 2,8 millions d’hectares emblavés

La superficie emblavée en cultures d'automne a atteint 2,8 millions d'hectares au titre de la campagne agricole 2023-2024, a indiqué, lundi à Rabat, le ministre de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Mohamed Sadiki.

 

En réponse à une question lors de la séance des questions orales à la Chambre des représentants, Sadiki a relevé qu'à ce jour, la superficie emblavée en cultures d'automne atteint 2,8 millions d'hectares, dont 2,3 millions d'hectares destinés aux céréales, dont seulement 7% sont irrigués, en plus des cultures des légumineuses.



En outre, le programme de culture des légumes d'automne a été réalisé dans les zones irriguées sur une superficie de 90.600 hectares, soit 90% du programme défini, et concerne les pommes de terre (25.500 hectares), les oignons (10.000 hectares) et les tomates (3.186 hectares), a ajouté le ministre.



Quant aux cultures hivernales, Sadiki a indiqué que les superficies emblavées atteignent 11.000 hectares sur un total de 67.000 hectares prévus, soulignant que ces cultures permettront de produire différentes variétés de légumes pour couvrir les besoins de consommation intérieure jusqu'à juin de l'année en cours, notamment pendant le mois de Ramadan.



En ce qui concerne les cultures sucrières, elles ont atteint 22.500 hectares, soit 42% de la superficie programmée pour l'année en cours.

D'autre part, le ministre mis l'accent sur l’adoption de plusieurs mesures pour accompagner les programmes agricoles, couvrant l’ensemble des étapes des chaînes de production, incluant la gestion de la conjoncture d'une part et la poursuite du développement à travers la mise en œuvre de la stratégie de la "Génération Green" d'autre part.



Dans ce contexte, il a expliqué que pour la production végétale, 655.000 quintaux de céréales subventionnées ont été plantés, avec une subvention financière de 1,8 milliard de dirhams couvrant entre 50 et 70% du prix d'achat des semences et des plants, et répartie pour les tomates à 70.000 dirhams pour les plantations sous serres et 40.000 dirhams pour les champs, à 15.000 dirhams pour les semences certifiées et 8.000 dirhams pour les semences ordinaires pour les pommes de terre, et à 5.000 dirhams par hectare pour les semences certifiées et 4.000 dirhams pour les semences ordinaires pour les oignons, alors que la subvention du sucre a été fixée à 1.000 dirhams par hectare.



Et d'ajouter que des subventions importantes ont également été allouées aux engrais azotés importés, atteignant 240 dirhams par quintal pour l'ammonitrate, 330 dirhams par quintal pour l'urée et 150 dirhams pour l'ammonium.

De plus, le programme national du semis direct de céréales a été poursuivi avec la plantation de 106.000 hectares sur un total de 200.000 hectares prévus cette année, et la remise à titre gracieux de plus de 131 semoirs aux coopératives.



En ce qui concerne les filières de production animale, Sadiki a affirmé la poursuite de la subvention de l'orge à raison de 200 dirhams par quintal et l'adoption d'une approche de distribution en circuit ouvert d'un coût total de 2,8 milliards de dirhams, ainsi que le soutien aux aliments composés destinés aux vaches laitières à hauteur de 250 dirhams par quintal, pour un coût total de 1,1 milliard de dirhams, en plus du programme d’approvisionnement du bétail en eau par l'aménagement de points d'eau.

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 03 Mars 2024

Riyad : Le Maroc réaffirme son rejet absolu des violations du droit humanitaire à Gaza

Dimanche 03 Mars 2024

Les pays du CCG réaffirment leurs positions constantes soutenant la marocanité du Sahara

Samedi 02 Mars 2024

Ligue des Champions : Le Wydad Casablanca éliminé malgré sa victoire face à l’ASEC Mimosas

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required