Politique Tout voir

Maroc-Emirats arabes unis: Un alliage politique et économique sans faille

Maroc-Emirats arabes unis: Un alliage politique et économique sans faille

La visite du Roi aux EAU va permettre de booster davantage le partenariat bilatéral exceptionnel.

Les deux pays entretiennent des relations privilégiées qui puisent leurs racines d’une base politique solide, façonnée par des valeurs partagées.

 

Par D. William

Le Roi Mohammed VI a entamé, lundi, une visite officielle aux Émirats arabes unis, marquant un nouveau chapitre dans les relations bilatérales entre le Maroc et ce pays du Golfe. Cette visite du Souverain, première du genre depuis l'élection du président Cheikh Mohammed Ben Zayed Al-Nahyane le 14 mai 2022, souligne la profondeur des relations multidimensionnelles entre les deux pays et témoigne d’une volonté commune de les propulser vers de nouveaux sommets et de les diversifier davantage.

Ces relations, ancrées dans des strates historiques, culturelles et religieuses, se déploient aujourd'hui sous le prisme d’une coopération fructueuse tant sur les plans diplomatique, économique, culturel que sécuritaire. Au cœur de cette proximité privilégiée, qui souligne également la solidarité exemplaire entre les deux pays, mise en évidence lors de la réponse rapide des Émirats arabes unis face au séisme qui a frappé le Maroc, réside une base politique solide, façonnée par des valeurs partagées. Le Maroc et les Émirats arabes unis se tiennent main dans la main pour défendre la souveraineté des nations arabes et s'opposer résolument au terrorisme.

D’un côté, la coopération dans la lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale, cristallisée dans un accord militaire en 2006, démontre une solidarité ancrée dans des préoccupations communes pour la sécurité régionale. Dans le même sens, plus récemment (19 octobre 2023), la Direction générale de la sécurité des systèmes d'information (DGSSI) du Maroc et le Conseil de cybersécurité des Émirats arabes unis ont signé un mémorandum d'entente afin de renforcer davantage leur coopération en matière de cybersécurité.

Cet accord historique, signé en marge du salon «GITEX GLOBAL-2023» à Dubai, traduit l'engagement des deux parties à collaborer dans les initiatives de cybersécurité dans l'objectif de relever les défis et les risques croissants dans l’espace numérique. Sur un autre registre, la coopération politique entre le Maroc et les Émirats arabes unis transcende les contingences nationales, illustrée par une concertation continue et un appui mutuel sur la scène internationale, notamment au niveau des Nations unies, de la Ligue arabe ou encore de l'Organisation de la coopération islamique. Les positions communes sur des enjeux régionaux, tels que le soutien mutuel à la souveraineté territoriale, dessinent un paysage politique où la fraternité s'exprime en termes concrets.

Ainsi, le Maroc, par sa position réaffirmée à l'ONU en octobre dernier, a exprimé un soutien «ferme et constant» à la souveraineté des Émirats arabes unis sur les îles Tunb Al-Kubra, Tunb Al-Sughra et Abu Musa. De même, le Maroc a condamné, en janvier 2022, l’attaque «odieuse» perpétrée par la milice des Houthis et ceux qui les soutiennent contre la région de Musaffah et l’aéroport d’Abou Dhabi aux EAU. Réciproquement, les EAU soutiennent résolument l'intégrité territoriale du Maroc, comme témoigné par leur déclaration après le vote de la résolution 2703 prorogeant le mandat de la MINURSO. Une posture confortée par l’ouverture, le 4 novembre 2020, par ce pays d’un consulat général à Laâyoune.

Coopération économique

La coopération économique entre le Maroc et les EAU va enregistrer un saut qualitatif et quantitatif important, à la lumière de la déclaration «Vers un partenariat novateur, renouvelé et enraciné» entre les deux pays signé par le Roi et le Président émirati. Elle vise à rehausser les relations entre les deux pays et leur coopération commune vers des horizons plus larges, l’ambition des deux chefs d’Etat étant de «mettre en place des partenariats économiques stratégiques communs et pionniers au niveau des marchés régionaux et internationaux, notamment dans l’espace africain».

Dans ce cadre, il a été identifié diverses opportunités d’investissement dans les domaines ferroviaire, aéroportuaire et portuaire, ainsi que dans les secteurs de l’eau, de l’énergie et du développement durable. D’autres domaines de coopération ont aussi été ciblés, notamment dans la sécuritaire alimentaire, l’industrie, l’agriculture, l’agroalimentaire, les marchés des capitaux et la réalisation de projets socioéconomiques, ainsi que le tourisme et l’immobilier.

Ce nouveau cadre de partenariat va donner une impulsion autrement plus importante à la coopération économique bilatérale. Déjà, les échanges commerciaux entre les deux pays sont dans une bonne dynamique. Les chiffres témoignent d'une progression constante, avec des exportations marocaines vers les Émirats arabes unis dépassant les 1,41 milliard de dirhams en 2022, comparé à 494,38 MDH en 2018, selon l’Office des changes. Pour les seuls six premiers mois de 2023, les expéditions du Maroc vers les EAU ont déjà dépassé 1 Md de DH. Parallèlement, les importations marocaines des Émirats ont augmenté de manière significative, atteignant plus de 14,5 Mds de DH en 2022 contre 7,7 Mds de DH en 2018. Cette dynamique commerciale est confirmée par le ministre émirati de l’Économie, Abdullah Bin Touq Al Marri.

«La coopération économique et commerciale est l'un des principaux piliers des relations bilatérales et fraternelles qui unissent les deux pays», a-t-il affirmé lors de la première session ministérielle de la Commission économique mixte maroco-émiratie, tenue le 27 avril 2023 à Rabat. Ajoutant que les EAU se positionnent également en tant que deuxième partenaire commercial arabe du Maroc au cours de l'année 2021, et parmi les 20 principaux partenaires commerciaux du Royaume dans le monde. En outre, le Maroc figure parmi les marchés d'exportation et de réexportation les plus importants à partir des Émirats arabes unis vers l'Afrique, ainsi que parmi les 10 principaux marchés africains, fait-il savoir.

Pour leur part, les investissements directs étrangers (IDE) des EAU au Maroc, dépassant les 137,43 milliards de dirhams en 2021, illustrent une confiance dans les opportunités économiques offertes par le Royaume. Les EAU sont ainsi le premier investisseur arabe au Maroc et le deuxième au monde, souligne Al Marri, précisant que les domaines ciblés sont les services, l'automobile, l’industrie, les télécommunications, l'agriculture, la santé, le tourisme et l'hôtellerie, l'immobilier et l'industrie pharmaceutique. De leur côté, les entreprises marocaines ont également prospéré aux EAU, avec des investissements directs atteignant 1,55 milliard de dirhams en 2021 contre 525 MDH en 2018.

Ces investissements portent notamment sur l’immobilier, le commerce de gros et de détail, les services financiers, le secteur des assurances et un ensemble d'activités professionnelles, scientifiques et techniques. Incontestablement, cette visite du Roi Mohammed VI aux EAU va permettre de galvaniser davantage le partenariat bilatéral exceptionnel, teinté d'une fraternité profonde et d'une solidarité sans faille. Elle consolide les socles d’un avenir où la collaboration entre ces deux nations, tant sur les plans politique qu’économique, continuera de briller, et symbolise un exemple de coopération réussie dans le panorama géopolitique actuel. 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 26 Fevrier 2024

La France se rapproche de la reconnaissance de la marocanité du Sahara

Lundi 26 Fevrier 2024

Maroc : Rafales de vent et chutes de neige du lundi au mardi dans plusieurs provinces

Samedi 24 Fevrier 2024

Les Émirats arabes unis sortent de la liste grise du Gafi

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required